Fil de navigation

ROMAN HISTORIQUE SE DÉROULANTAU IX° SIÈCLE.

L ’ÉPOPÉE DE CHEVALIERS CHRÉTIENS EN TERRES OCCUPÉES PAR L’ISLAM .

LA SIXIÈME HEURE

par M. Jean-Jacques DOUCET

édition originale, 311 p., 23 €

 

L’auteur a voyagé en terre d’islam, en Europe, en Afrique ainsi qu’aux Proche et Moyen-Orient ; il nous plonge dans La Sixième Heure qui sonne, là, au IX° siècle, quand les forces arabo-musulmanes avaient, déjà à cette époque, mis à feu et à sang le pourtour méditerranéen et toute l’Europe occidentale.

 

Il y dénonce les prescriptions extrêmes du Coran en nous contant l’action d’une poignée de ces hommes, dont la foi et le courage ont été, en 844, à l’origine de la Reconquête de leur liberté tourmentée.

 

Dans ce livre écrit avec une passion retenue, il y a de la tendresse pour ce qui lui paraît juste et une lourde interrogation pour ce qui ressemble tant à des versets sataniques. Cet étrange silence qui, aujourd’hui, entoure le Coran, se fissure au fil du roman et la logique cruelle de l’islam apparaît dans son implacable simplicité.

 

La conquête fut musulmane, la reconquête fut chrétienne. Ces deux cultures antinomiques s’affrontèrent pendant cette guerre d’occupation de l’Europe, qui allait durer presque huit siècles (711 à 1492).

 

Quelle sera la conclusion de cet écrit ? Quelle part d’espoir l’auteur retiendra-t-il des événements qui se déroulent, aujourd’hui, chez nous au cœur même de notre cité ? Sur quelles ressources la France pourra-t-elle s’appuyer pour éviter ce piège mortel qui l’enferme ?

 

Pour se procurer l’ouvrage :

 

Aux Éditions Saint-Remi

www.saint-remi.fr

Tel/Fax : 05 56 76 73 38

BP 80 – 33410 Cadillac

 

ou

 

Sur Amazon

 

www.amazon.fr

DÉDICACE

 

A toi, Denis, admirable soldat de France détenu en otage pendant plus de trois années en Somalie dans des conditions

terribles ; assassiné par le Coran1 dans l’obscurantisme d’une nuit de Janvier 2013 ; mort libre dans ton esprit en entendant tes

amis venus te délivrer de l’enfer.

 

En union de pensée avec Isabelle, ton épouse et tes trois enfants, dont la noblesse d’âme est étonnante de beauté.

 

A toi, Nadine, et à toi, Valérie, vous deux que je ne peux pas oublier, innocentes fillettes, otages parmi vingt-sept autres enfants

libérés, toutes deux sciemment assassinées par l’islam dans l’oasis de Loyada à la frontière somalienne.

 

********

Appréciation de Madame Patricia GOMEZ-BASQUEZ :

 

Le livre "La 6e heure" est très intéressant et l'auteur a habilement utilisé le romanesque pour éclairer ses lecteurs sur le danger de l'Islam dévoyé. Les historiens se chargeront de vérifier les faits et méfaits commis en Europe lors de l'occupation sarrasine aux 8e-9e siècles. Les lecteurs "lambda" ne peuvent qu'être effrayés par la cruauté des "croyants" qui préfigure les atrocités actuelles de Daech.

 

L'Islam est affirmé, tout au long du livre,  comme une religion de conquête sans tolérance, aux usages barbares, sans amour du prochain (contrairement au christianisme bien signalé : le héros combat les musulmans pour défendre les siens,  ses valeurs, ses racines mais sans haine). Pas un mot sur les exactions commises au nom du christianisme au cours de l'histoire mais ce n'est pas le thème du livre particulièrement orienté.

 

Quoiqu'on en puisse penser, l'ouvrage est bien écrit, rythmé, facile à lire mais ne rencontrera, à mon avis, aucun succès de librairie car il va trop à l'encontre de la" bien-pensance" actuelle qui, avec son repentir récurrent, se perd dans un laxisme exaspérant et dangereux. Ce livre est un avertissement à la France, par extension à l'Europe, une alerte et un appel, d'une part, à ouvrir les yeux et, d'autre part, à l'action légitimement protectrice des valeurs démocratiques.

 

A droite de la droite diront certains sourds et aveugles. Voilà brièvement mon avis qui reste entre nous et dont nous pourrons parler à l'occasion.

***

Constantin LIANOS

Président-fondateur de Monsieur Légionnaire

 

***