Gregor MATHIAS

Novembre 1954 : l’insurrection éclate en Algérie. Rapidement, le conflit gagne la métropole, où le FLN met en place une administration clandestine au fonctionnement efficace. Une véritable guerre l’oppose alors à son concurrent direct, le MNA.

Très vite, des frontières invisibles apparaissent, au sein des agglomérations françaises, entre les quartiers et les rues que les ouvriers algériens appartenant à l’un ou l’autre camp ne peuvent franchir sans risquer leur vie. Depuis ses bastions, le FLN mène en outre des attaques contre des cafés et des hôtels, organise des attentats à la bombe, mitraille des policiers et des commissariats. À Paris, Lyon ou Marseille, des agents d’élite mettent en place des unités chargées d’infiltrer et de démanteler l’organisation clandestine, en s’appuyant notamment sur des harkis et des réseaux d’informateurs.

Tous les moyens, légaux et illégaux, ont été utilisés des deux côtés, faisant de l’immigration algérienne en France métropolitaine un véritable champ de bataille où tombèrent plus de 4 000 victimes. Les dessous d’une guerre secrète qui s’est dérou lée, pendant huit ans, sur le territoire français.

Pour écouter l'interview de Gregor Mathias, cliquez sur ce même lien

 

ISBN : 978-2-36358-254-6 Prix : 19.50 €   204 pages, Parution : 5 janvier 2016

L'auteur : Docteur en histoire, Gregor Mathias est l'auteur de plusieurs articles et ouvrages sur des thèmes peu traités de la guerre d'Algérie : les sections administratives spécialisées, la contre-insurrection, les supplétifs de l'armée française, l'année 1962... Il est professeur associé à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr.

Gregor Mathias sera à Marseille le Jeudi 20 Avril à 18 H 00 à la Maison du Batiment des Travaux Publics, 344 Boulevard Michelet où il donnera une donnera une conférence sur le thème "Les Vampires". Pour s'inscrire veuillez vous adresser au "Cercle Algerianiste de Marseille".

Pour les membres et amis de l'AACLEM COMME d'habitude auprès du Docteur Alain Bourdon (Vice-président de l'AACLEM).

Constantin LIANOS

 

Président de l'AACLEM