Cliquez sur la photo pour l'agrandir (Texte et photos © www.monsieur-legionnaire.org )

Message de Monsieur Lionel Royer Perraut, Maire des 9 et 10ème arrondissements, Député suppléant des Bouches du Rhône, membre d'honneur de l'AACLEM en présence de Monsieur Guy TEISSIER Député des Bouches du Rhône (membre d'honneur de l'AACLEM.

" Mes chers concitoyens,

Voilà aujourd’hui 72 ans que les armes chargés en 1939 se sont tus.

Voilà 72 ans qu’à Berlin les belligerants ont décidé de poser les armes et de mettre fin à une guerre de 6 ans que les Poilus de 14/18 au sortir des tranchées n’avaient pas osé imaginer.

Ils ne savaient pas que 20 ans plus tard l’horreur des combats mécanisés et de la guerre moderne allait quintupler les pertes humaines et transformer l’espoir de paix en cauchemar dantesque. 

Souvenons nous dès 1939 l’Europe s’embrase d’est en ouest, puis ce sera ensuite du nord au sud, des côtes occidentales aux contrées asiatiques notre monde basculait inexorablement dans la guerre.

En Mai 1940 en moins de six semaines la France une des puissances qui dirigèrent le monde fut littéralement balayée de la scène internationale. 

  • Une fois encore notre pays allait saigner, du sang de ses héros anonymes militaires, résistants, civils, déportés. Durant 6 années tragiques les soldats et les peuples européens vont s’affronter dans des combats titanesques qui ne laisseront que champs de ruine et de désolation.
  • Ce n’est qu’à partir de 1944 que renait l’espoir et que les victoires militaires marquent les étapes de la résurrection française.
  • Souvenez nous de la Libération de Marseille en Août 1944 par les troupes du Général de Monsabert commandant la 3ème Divisiion d’Infanterie Algérienne appuyée par les éléments de la 1ère DB et des Groupements de Tabors Marocains.
  • Souvenons nous aussi que c’est grâce à l’union des Forces Françaises de la Métropole et d’Outre mer, des mouvements de résistance intérieure, de l’Armée d’Afrique et des soldats alliés engagés sur tous les fronts que la France retrouvera son honneur et sa diginité le 8 Mai 1945.
  • C’est le Général de Lattre, commandant en chef de la 1ère Armée Fraçaise qui signe au nom de la France l’acte solennel de la capitulation de l’Allemagne. Une capitulation en deux temps signée le 7 Mai à Reims et le 8 Mai à Berlin occupée par les Soviétiques.

Aujourd’hui 72 ans après devant nos monuments aux morts, là où les noms s’alignent sur la pierre froide inclinons nous et rendons hommage à nos morts, aux disparus, aux déportés, aux prisonniers et à toutes les victimes de terrible période de l’occupation et de la guerre. Que ce temps de receuillement soit pour chacun d’entre nous l’occasion de témoigner notre reconnaissance à ceux qui ont combattu et sont morts pour que vive notre France."

Message lu par Monsieur Jean-Pierre BERBERIAN (membre actif de l'AACLEM), Adjoint au maire, chargé des anciens combattants.

Texte recueilli par Constantin LIANOS

Après le message les chants suivants ont étés chantés :

La complainte du Partisan

Marche de la 2ème DB

Texte et photos © www.monsieur-legionnaire.org