Chers amis,

J'étais en train de faire l'éloge funèbre ce jour pour le départ de notre camarade Manuel lorsque le Commandant MORISOT m'appelle et n'ai pu répondre de suite. Il m'apprend que Piere DUFOUR est décédé le 2 Août 2018 à Marseille et ses obsèques auront lieu demain Mardi 7 Août 2018 au Crématorium du Cimetière Saint-Pierre de Marseille.

Je suis triste d'apprendre cela en pleine cérémonie d'enterrement, je dirai, que je suis doublement triste de voir un après l'autre nos camarades disparaitre ! 

                                                                    

 

Les obsèques ont eu lieu le Mardi 7 Août 2018 comme suit : Après la mise en bière dans l'intimité familiale au funérarium, nous avons attendu Pierre au Crématorium de Saint Pierre de Marseille à 14 H 45, en présence de :

Le Capitaine Louis PEREZ Y CID ancien Légionnaire Officier à titre étrange, membre du réseau de Monsieur Légionnaire depuis plus de 20 ans.

Major Horst ROOS (Ancien Président des Sous-Officiers de la Légion étrangère

Major Dante STEVENAZZI, Vice-président de l'AACLEMP

Caporal Roland LANDRE, Vice-Président de l'AACLEMP

Légionnaire de 1ère Classe Egon HOLDORF, (vice-président AACLEMP - ancien prisonnier de la guerre d'Indochine

Major Alain et Madame Nicole TOMEÏ

Madame Patricia GOMEZ-BASQUEZ assistante du président de l'AACLEMP 

Monsieur Jean-Pierre SCALESSE président des porte-drapeaux des Bouches du Rhône.

Monsieur Michel FEUILLERET, Porte-drapeau de l'AACLEMP

Monsieur Istvan (clairon) et Mme Marthe SZEKFU

Monsieur Jean-Paul GALLIMARD, porte-drapeau des Médaillés Militaires 

La valise avec le drap képi et épaulettes ont été amenée par le président de l'AACLE de Marseille - Provence.

Le président et les membres de l’AACLE de Marseille-Provence présentent leurs condoléances à Anne Claire née DUFOUR, ép. HOULEY et Tom (petit fils).

Eloges du Lieutenant-colonel Constantin LIANOS pour Pière DUFOUR

 

Madame Anne-Claire DUFOUR,

Mesdames, Messieurs 

Chers amis,

 

C'est à la demande du Commandant Christian MORISOT, ancien commandant de Compagnie de Pierre au 3ème REI et au titre de président de l'AACLE de Marseille Provence et avec évidement le consentement de Madame Anne-Claire DUFOPUR que je prends la parole pour dire quelques mots sur notre camarade Pierre qui a décidé brusquement de nous quitter.  

 

Pierre, tu es né à Colmar le 22 Mai 1947.

 

 

 

Tu t'engages au titre de la Légion étrangère en 1973 pour 5 ans pour servir par contrats successifs durant 16 ans et 6 mois en effectuant plusieurs séjours en outre-mer mais aussi en OPEX comme en Irak et Koweït.

 

Pour des raisons qui te regardent tu n'as jamais adhéré dans une AALE en tout état de cause pas celle de Marseille-Provence, pourtant habitant à Marseille tu aurais pu faire un effort ! Tu faisais donc partie de la grande communauté de 98,3 % des anciens Officiers, Sous-Officiers et Légionnaires qui n'adhérent pas dans les amicales ! 

 

En revanche tu étais membre de l'association des Anciens Combattants écrivains et ton expérience militaire et le travail de rédacteur au képi blanc t'ont permis de te classer parmi les meilleurs dans le domaine de l’histoire militaire française.

 

Il semblerait pour que l'annonce de décès soit diffusée au képi blanc qu'il faut être abonné ! Rassure toi Pierre, je ne suis pas là pour te faire un procès d'intention mais pour rendre hommage à un homme qui a choisi après avoir servi l'institution sans faille de se retirer et s'isoler par le fait qui était handicapé. 

 

Saluer et rendre hommage aussi à tes oeuvres mondialement connus !

 

 

En effet, tu as écrit de nombreux livres, et nous devions courant Octobre te recevoir à l'AACLE de Marseille-Provence pour une conférence sur ton dernier livre consacré au Major Horst ROOS ici présent « Pour la gloire du fanion » nous offrant une « Petite » centration fine des souvenir d'un des Sous-Officiers Légionnaires parmi ceux qui ont fait la gloire de la Légion étrangère.

 

Il n'aura pas lieu de conférence ni de témoignage du Major ROOS qui comme d'habitude reste un Seigneur de la guerre discret et secret.

 

Je peux affirmer même que le Major ROOS n'était pas tout à faut d'accord pour ce livre. Tu as su le convaincre ! Bravo à toi Pierre. Ce livre était plus que nécessaire !

 

Pierre, tu n'avais pas la langue dans ta poche, ton franc parlé et tes écrits concis et précis en ont indisposé quelques uns ! Evidement tu étais très bien placé pour les archives, si non ce sont des romains qu'on écrit et non des récits ! en revanche tu as réconforté la majorité de la communauté Légionnaire en particulier la communauté des anciens et ça c'est l'essentiel.

 

Diplômé de lettres modernes, c'est surtout à travers tes nombreuses publications que les Légionnaires d'active et anciens te connaissent !

  

Auteur de nombreux articles dans des revues françaises et étrangères et de plus de vingt-cinq ouvrages historiques consacrés à l’ancien empire colonial françaisPierre, nous saluons aussi l'ancien légionnaire qui n’est jamais resté l’arme au pied, c’était à n'en pas douter, dans ton genre, un guerrier !

 

 

Madame Claudette CALAYDJIAN et Monsieur Egon HOLDORF

 

 

Nous perdons un des nôtres, une mémoire vivante qui vient de partir pour d’autres cieux, là où se retrouvent les légionnaires pour se raconter des histoires de légionnaires !

 

 

S’il est vrai que nous ne sommes réellement morts que lorsque nous sortons de la mémoire des vivants, alors Pierre tu resteras à jamais dans nos souvenirs. 

 


  
Après tant des souffrances le temps est venu pour le repos éternel ! 
    
  A Dieu, Pierre 
  Au revoir Monsieur Légionnaire 

 

 

 Aux Morts 

 

 

 

Lieutenant-colonel Constantin LIANOS

Président-fondateur de Monsieur Légionnaire 

Président de l'AACLE de Marseille - Provence 

 

Υπολοχαγός συνταγματάρχης Κωνσταντίνος LIANOS

Ιδρυτής του κυρίου Λεγεωνάριος

 

Πρόεδρος της ένωσης των παλαιών αγωνιστών της ξένης λεγεώνας Marseille - Provence 

 

Messages de condoléances :

 

RIP..... respect et honneur.
 
Amitiés sincères, Olivier MOUNIER 
****
 
Cher colonel Lianos,
J'avoue.... je comprends votre tristesse. Vous avez tout mon soutien courage  à vous.
Mes amitiés  à vous et votre épouse. 
Nadine TOUZEAU
 
***
Cher Président 

Merci pour toutes ces informations qui concernent souvent le départ de nos grands anciens.
Mais nous nous retrouverons tous un jour prochain et nous fêterons ces retrouvailles légionnaires avec tous ceux tués sur les champs de bataille où s'illustrèrent les KB.
Bel été.
Nous portons nos Anciens dans nos pensées et prières.
Bien cordialement
Général Henri Pinard Legry
Président ASAF
 
***
Cher Constantin,
 
Les photos sont belles, sans ton concours, Pierre Dufour partait dans l'anonymat entouré de quelques membres de sa famille dont sa fille que j'ai connu très petite à Kourou en Guyane.
 
Je note qu'il n'était pas membre de ton amicale et que tu as simplement retenu le fait qu'il faisait partie de notre grande famille de légionnaires, de ceux qui un jour ont fait un choix de repartir à zéro pour une autre vie, difficile, sans concession, ni cadeau, pour une vie qui a marqué à jamais notre identité d'avoir porté le "Képi Blanc".
 
Dans cette nouvelle vie, nous découvrons que la vie, ce n'est pas uniquement d'ajouter des années, mais bien de la vie aux années, notre regard change. Nous avons tous la crainte du rejet qui nous oblige à maintenir les liens qui nous unissent au sein d'une même société. Nous nous conformons à des attitudes communes afin de nous reconnaître comme faisant partie d'un même ensemble. Rien n'est plus insupportable que de vivre le rejet de ses pairs. Il s'agit donc bien d'un instinct qui n'est pas unique à l'homme et qui peut prendre pour nom: "Intelligence".
 
Cependant, il faut toujours compter sur le don de réflexion de l'intelligence humaine capable du meilleur comme du pire, mais qui en ce qui concerne, notre communauté de vrais légionnaires, bénéficie d'une conscience qui évolue sans cesse à condition que nous restons intégrés au monde dangereux qui nous entoure comme l'était à sa manière Pierre Dufour.
 
Les richesses de nos individualités sont aujourd'hui gênantes, ne nous trompons surtout pas de combat, restons solidaires et cohérents.
Merci, pour tous ces inconnus qui sont partis après une cérémonie pour un départ ailleurs, il est nécessaire parfois de savoir dire Merci même entre nous légionnaires.
 
Amitié
Christian MORISOT
***
 

Merci d’avoir organisé cet bel hommage à mon père hier.

 

Anne Claire HOULEY et mon fils Tom SIGNORINI


00035045

 Texte et photo Constantin LIANOS © Monsieur-Légionnaire  Monsieur-legionnaire.jpg