Imprimer

Noël 2018  et Vœux 2019! 

Message de Mathilda pour Noël 2018 et Vœux 2019 aux membres de l’ANACLE

 

 
 
 From Antoine IBANEZ : 
Sent: Friday, December 21, 2018 5:55 PM
To: Régis GUILEM 
Subject: Re: Joyeux Noël
  

 

Bonsoir Régis,
Tu nous a déjà fait un beau cadeau avec ton livre de souvenirs et tu poursuis en rappelant la belle tradition et le moment très fort de la fête de Noël telle qu’elle est vécue à la Légion étrangère.
Dans le calendrier de “Monsieur Légionnaire” CAMERONE, la fête du SOLDAT et NOEL, la fête de l’ HOMME de BONNE VOLONTE sont les deux temps forts de la geste d’une confrérie qui revendique un service d’HONNEUR et de FIDELITE.
Une pensée émue...et reconnaissante à nos concitoyens qui ont revêtu le gilet de détresse pour crier collectivement leur désarroi et qui ont ainsi redécouvert, sur un rond-point, la solidarité !
Souhaitons à ceux qui désespèrent dans la solitude et l’injustice sociales de trouver un rond-point de Solidarité en famille, avec des amis...et pour les plus jeunes la Soldarité à la Légion étrangère.
 
Joyeux Noël à tous les Hommes de bonne volonté et à leurs proches.
Amitiés légionnaires.
 ***
From: Régis GUILEM 
Sent: Thursday, December 20, 2018 11:29 PM
Subject: Joyeux Noël
 
Bonsoir à vous Chers Camarades,
 
Vous avez été nombreux à acquérir mon livre "Et la levêche souffla sur l'Oranie". J'espère que ce récit écrit simplement sur ce que fut ma vie en Algérie Française et les raisons qui me conduisirent à faire front à l'abandon de notre Algérie vous aura satisfait. De multiples commentaires me sont parvenus et je vous en remercie.
 
A l'aube de la fête de la Nativité, je viens vous souhaiter - à vous, vos proches - un Joyeux Noël.
 
Les crêches de Noêl devenant sujet tabou, elles demeurent néanmoins fermement ancrées dans cette tradition de la Légion Etrangère qui, je le sais, se perpétuera.
Aussi c'est tout naturellement que j'illustre cette fête par une représentation de la Nativité au sein de la Légion.
Et pour raviver la mémoire des Oranais ce chant de notre compatriote François Valéry.
A vous toutes et tous je vous adresse mes sentiments les plus cordiaux.
 
Un gosse dans une crèche et de l'Amour autour:
C'est pout toi, légionnaire, quel que soit ton parcours
La fête, la grande fête, la fête de famille
Où la fraternité de cœur et d'armes brille.

Te souviens-tu un jour d'un de tes frères d'armes,
Un ancien alignant trente cinq ans sous les armes,
Et qui, passant Noël pour la première fois
Hors de son régiment, ça arrive parfois,
Disait à son retour à ses co légionnaires:
" Il m'a manqué Noël avec mes légionnaires".
 
Jean-Noël BEVERINI 
Toulon le 20 Décembre 2018
 
(à la demande de Constantin LIANOS)
 
 
UNE NUIT DE NOËL
 
Je suis un légionnaire et je suis en faction
Dans ce vague désert où j'ai pris position,
Afin d'observer ce qui se passe par la-bas.
Le vieux peuple hébreux gronde et parle trop bas...
 
Mais je ne vois pas grand chose à rapporter ! 
 
Hormis cet homme âgé qui menait un baudet.
Il avait l'air inquiet et partout regardait,
Alors que l’ânon ne portait qu'une femme,
très jeune et trop lasse, dans ce décor infâme.
 
Mais je n'ai pas vu grand chose à rapporter !
 
A part la lampe à huile, accrochée dans le ciel
Qui semblait baliser un passage essentiel.
Sans doute n'était-ce qu'une de ces étoiles,
Entrevues, quand la nue écarte ses voiles....
 
Je n'ai pas entendu grand chose à raconter !
 
Il y' avait bien les cris d'un enfant, nouveau né
Et la mine effarée des bergers étonnés
D'entendre ces chants très doux qui venaient des cieux,
Avec des mots d'ailleurs qui leur parlait de Dieu.
 
L'horizon devient mauve. La nuit va finir.
Faisant place à ce jour qui, enfin, va venir.
 Il s'est passé beaucoup de choses par là bas
Et ces chose là......elles me parlent tout bas
 
Elles me disent que si l'aurore est belle,
c'est qu'elle nous annonce une bonne nouvelle.
Que les jours à venir seront peut être plus beaux.
Qu'ils seront, pour cela, appelés Jours Nouveaux.
 
Alors moi, légionnaire, puis-je m'émerveiller
D'avoir, ainsi, vécu ma plus belle veillée,
Et d'avoir ressenti une telle émotion
Par cette belle nuit....... où j'étais en faction  ???
 
Claude-Fernand LAGACHE  2018


00035045 mis à jour 00044017  

 Texte et photo Constantin LIANOS © Monsieur-Légionnaire  

 

Catégorie : AACLE Marseille
Affichages : 1869