Fil de navigation

 

                                     

En 1958 lorsque j’étais dans le bled en petite Kabylie, un article de journal, relatant un événement émouvant, attira mon attention.

Lors d'une opération dans le djebel, la harka 8 et les légionnaires de la 13ème D.B.L.E. ont trouvé un ânon famélique, sans doute voué à une mort certaine. L'un des harkis le prit sur ses épaules et le ramena au cantonnement. Il deviendra la mascotte de l'unité et sera prénommé Bambi.

Cette photo, publiée dans "Paris Match" a fait la Une de tous les journaux, tant métropolitains qu’étrangers.

Quelques temps plus tard, un diplôme sera remis par  la "Société américaine pour la lutte contre la cruauté envers les animaux" ainsi qu’une médaille de la "Société royale pour la protection des animaux" de Londres. Ceci à titre collectif, aucune personne n’étant citée.

Major (h) Alain TOMEÏ (membre à vie de l'AACLEM)