C'est avec une très grande tristesse que je vous fais part de la disparition du Caporal Manuel CABANILLAS, Matricule 78 561, ancien prisonnier de la guerre d'Indochine.

 

 

Grand invalide de Guerre Manuel a été un grand fidèle de notre association. Il faisait partie du réseau de Monsieur Légionnaire depuis 1996 et en 2003 lorsque j'ai été élu président de l'AALE, j'ai demandé à Manuel d'adhérer, ce qu'il a fait immédiatement.

En effet, grand lecteur assidu des compilations, Manuel n'hésitait pas à commenter par courriel et demander parfois des corrections sur le sujet qu'il connaissait par cœur, la Guerre d'Indochine.

Engagé volontaire le 14 Décembre 1950, Manuel a servi à la 13ème DBLE du 14 Janvier 1951 au 31 Mai 1954, totalisant 848 jours de présence en unités combattantes.

Manuel a été prisonnier à Dien Bien Phu du 8 Mai au 20 Août 1954, il a subi l'endoctrinement et des souffrances terribles pendant sa captivité, blessé il a gardé des séquelles et fut amputé d'une jambe, puis de la deuxième en 1991.

***

Les obsèques ont lieu le Lundi 6 Août 2018 comme suit : Après la mise en bière dans l'intimité familiale au funérarium, nous avons attendu Manuel au Crématorium de Saint Pierre de Marseille à 9 H 45.

En présence de : 

Capitaine Jean-Paul GIORGI, membre de l'AACLEMP

Monsieur Jean-Pierre SCALESSE président des porte-drapeaux des Bouches du Rhône.

Monsieur Egon HOLDORF, (vice-président AACLEMP - ancien prisonnier de la guerre d'Indochine

Monsieur Michel FEUILLERET, Porte-drapeau de l'AACLEMP 

Madame Anne-Marie BRESSIN, Assistante Sociale de l'AACLEMP 

Monsieur Istvan et Mme Marthe SZEKFU, clairon 

Monsieur Jean-Paul GALLIMARD, porte-drapeau des Médaillés Militaires

La valise avec le drap képi et épaulettes ont été amenés par le président de l'AACLE de Marseille - Provence.

Le président et les membres de l’AACLE de Marseille-Provence présentent leurs condoléances à Monsieur Jean-Paul (son fils) et à tous les membres de la famille CABANILLAS

***

Eloges funèbres du Lieutenant-colonel Constantin LIANOS,

président de l’AACLEMP pour le

Caporal Manuel CABANILLAS (GIG)

 

Le Caporal Manuel CBANILLAS était né le 9 Juin 1930 à Pueble Nuevo (Espagne), il s’est engagé le 14 Décembre 1950 à Marseille, au titre de la Légion étrangère, il a servi principalement à la 13ème DBLE en Indochine et à la 22èmeCPLE, totalisant 5 ans et 6 mois de service.

 

Nommé 1èreclasse le 1erNovembre 1953 puis Caporal 1erMai 1954 puis libéré de la Légion étrangère le 6 Mai 1956.

Manuel a pris part aux campagnes d’Algérie et Indochine.

Il a été breveté parachutiste le 17 Février 1951 à Bayonne et portait le numéro 54551

Il a été parachuté à Dien Bien Phu le 17 Avril 1954

Citation à l’ordre de la Division :

Extrait de l’Ordre Général N° 1.877 du 30 Octobre 1954 

Le Général de Division COGNY : Commandant les Forces Terrestres du Nord Vietnam.

Cite à l’Ordre de la Division 

CABANILLAS Manuel – Caporal – Mle 78561 anciennement 1/13ème DBLE

« Combattant courageux. Bien que n’ayant subi aucun entrainement préalable, a été volontaire pour être parachuté sur Dien-Bien-Phu (Nord Vietnam) où il a été largué le 17 Avril 1954

Cette citation comporte l’attribution de la Croix de Guerre des T.O.E. avec Etoile d’argent » 

 

Manuel portait également la Médaille Outre Mer avec agrafe E.O. la Médaille Commémorative de la Guerre d’Indochine et la Médaille commémorative d’A.F.N. 

 

Le Certificat de Bonne Conduite lui a été attribué par le Colonel RABERIN, commandant le 1erRégiment Étranger à Sidi Bel-Abbes le 16 Avril 1956.

 

Manuel n'a obtenu la Médaille Militaire que le 22 Novembre 2012 avec début de traitement au 1erJanvier 2013 de 4,57 €  après cinq demandes faites par le président de l’AACLE de Marseille-Provence.

 

Depuis 1991 Manuel souffrait de plusieurs pathologies, amputé plusieurs fois, il est resté imperturbable face à la douleur et s’inquiétait des autres. Raymonde a été pour lui une sainte qui l'a veillé 24 H/24, elle nous a quitté il y a quelques années et son fils Florian il y a un mois. 

 

Manuel a été très affecté de la disparition de Florian très jeune pour mourir d’une maladie incurable qui est le cancer. 

Il y a deux semaines Manuel m’avait dit au téléphone qu’il ne pouvait plus se battre. C’était un signe car il se plaignait peu.

 

Je tiens à remercier Madame Anne-Marie et le Docteur Jean-Paul BRESSIN pour le suivi et le transport de Manuel à nos assemblées et rendez-vous majeurs de notre association.

 

Au revoir Manuel

Au revoir Monsieur Légionnaire 

Aux Morts 

 

 

 

Lieutenant-colonel Constantin LIANOS

 

Messages de condoléances :

 

Grand Soldat, mais que je n’ai seulement connu que ces dernières années, je m’incline devant sa dépouille, qu’il repose en paix et mes très sincères condoléances à sa famille.

Major Alain TOMEÏ

***

 

Bien connu en Indochine engagé un mois après moi qui avait le matricule 77 932.

Mes plus sincères condoléances à sa famille et paix à son âme.

Emmanuel COROMINA 

***

Bonjour President,
Encore un héros anonyme qui a contribué à la grandeur de la France qui est pari rejoIndre la grande cohorte de ceux qui l ont précedé.  
Qu'il repose en paix. Très amicalemement.  
Jacques BAURE
***

 

Le 4 août 2018 à 22:39, Jacques Myard  a écrit :

HONNEUR ET PATRIE

***

Cher Constantin,

Je rentre de congés à l’instant et je découvre mes emails.

Je ne connaissais pas cet Ancien Combattant et prisonnier de guerre.

Mais compte tenu des faits d’armes auxquels il a participé je ne peux que m’incliner devant sa dépouille.

Je transmets aussi  mes sincères condoléances à tous ses proches.

Très sincèremment,

 

Capitaine du Génie (H) Gérard Bringué


00035045

 Texte et photo Constantin LIANOS © Monsieur-Légionnaire  Monsieur-legionnaire.jpg

Comme chaque année, le  22 Juillet 2018 à 10 H 30 nous nous sommes donné rendez-vous au Monument aux Mort sur la place du 23 Janvier 1943 (anciennement appelée place Daviel) devant l'hôtel Continental.

 

Intervention de Monsieur DARTOUT,

Comme chaque année, un hommage a été rendu à l’occasion de la commémoration de la Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et  aux « Justes » de France.

Se sont donc réunis, membres de la communauté israélite des Bouches du Rhône, représentants de l’Etat, députés, élus territoriaux et municipaux et présidents des anciens combattants et leurs porte-drapeaux. 


La communauté israélite a rendue un hommage vibrant aux victimes juives de la seconde guerre et plus particulièrement aux familles ayant subi la rafle du « Vel d’Hiv » ensuite déportées. 


C’est ensuite un texte de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des armées qui a été lu par Monsieur Pierre DARTOUT, Préfet de Région PACA, Préfet des Bouches du Rhône:  « Il y a 76 ans, les 16 et 17 juillet 1942, dans Paris et sa banlieue, 13 152 personnes dont 4115 enfants furent arrêtés par des policiers français sur ordre de l’Etat français.

Pourchassés pour ce qu’ils étaient par la naissance, ces milliers de juifs furent transférés vers le camp de Drancy ou enfermés dans le vélodrome d’Hivers. En cette journée nationale, nous nous souvenons de l’obscurité de la collaboration et de la lumière des justes.

Ainsi, la nation française associe dans un même hommage la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites et celle de ces héros ». 
 
 
Les dépôts de gerbe ont ensuite eu lieu par les différents représentants élus, par le représentant du Gouverneur Militaire de Marseille et  les présidents des déportés et de la mémoire de la nation.

Cette cérémonie commémorative a été organisée par la préfecture de la région PACA à l'occasion de la Journée nationale à la Mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français  - Hommages aux  «Justes » de France au Monument de la Déportation - Place du 23 Janvier 1943 - 13002 Marseille.

Monsieur Maurice Rey, Conseiller Départemental des Bouches-du-Rhône et le Lcl Constantin LIANOS, Président AACLE de Marseille-Provence

Présidée par Monsieur Pierre DARTOUT, Préfet de Région PACA, Préfet des Bouches du Rhône, en présence des autorités religieuses Israélites, civiles et militaires, des représentants du Conseil Régional, Départemental et de la Mairie de Marseille. 

On notait la présence de Madame Anita MAZOR, Ministre, de l'Ambassade d'Israël, en charge des régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, occitane, Aquitaine et Corse,

Monsieur le Grand Rabin de Marseille et le Président du Consistoire Israélite de Marseille

de Madame Caroline POZMENTIER, Vice-Présidente de la Région Provence-Alpes Côte d'Azur,

 de Madame Solange BIAGGI, Vice-Présidente du Conseil Général des Bouches du Rhône,

du Colonel Guillaume de SERCEY, Officier de liaison de la Zone Terre,

représentant le Général Gouverneur Militaire de Marseille, Officier général de la zone de défense et de sécurité Sud.

De Monsieur Hervé GOURIO, Directeur du Service Départemental des Bouches du Rhone, du Lieutenant-Colonel Constantin LIANOS, Président, Monsieur Roland LANDRE Vice-Président, Monsieur Egon HOLDORF, Vice-Président, Capitaine Jean-Paul GIORGI membre de l'AACLEMP, de Monsieur Alain RAPHAEL, président de l'UNC Marseille-Centre et membre de l'AACLEMP, de Monsieur Daniel BECKER, de Monsieur Marcel CHAPAPRIA, président national des anciens combattants des Services Sociaux et membre de l'AACLEMP.

 

Monsieur Michel FEUILLERET porte-drapeau de l'AACLE de Marseille - Provence

ainsi que onze autres porte-drapeaux sous les ordres de Monsieur Jean-Pierre SCALESSE, président de l'association des porte-drapeaux. 

 

Des nombreux élus et présidents d'associations des déportés et de la mémoire de la nation. 

Messieurs Hervé GOURIO, Michel FEUILLERET et le Lcl Constantin LIANOS

Lcl Bernard MAYRAN, Messieurs Michel FEUILLERET et Hervé GOURIO (Photo Constantin LIANOS)

La couverture photos a été assurée par le Lieutenant-colonel Bernard MEYRAN, photographe officiel de l'AACLEMP.  


00035045

 Texte Constantin LIANOS - Photos Bernard MEYRAN © Monsieur-Légionnaire  

 

Chers amis, 

C'est avec un grand regret que nous vous faisons part du décès de Monsieur Pierre ESTOR(membre de l’AACLE de Marseille-Provence depuis de nombreuses années et ancien combattant ).
 
 

Les obsèques de Pierre ESTOR  ont eu lieu le 5 Juillet à 10 H 30 en l'église Sainte Eusébie Montredon cliquez ici pour voir le plan (paroisse de Pierre ESTOR) au 68, Place Engalière - 13008 Marseille.

Le Président et les membres de l'AACLE de Marseille Provence présentent leurs condoléances à Madame Mauricette ESTOR.

La mise en place des porte-drapeaux et anciens combattants a été demandé par votre serviteur pour 10 H 15, mais malheureusement ils ont brillé par leur absence !
 
Messieurs Egon HOLDORF (vice-président de l'AACLEMP, Michel FEUILLERET porte-drapeau et Jean-Paul GIORGI ont honoré et ont rendu les honneurs à Pierre ESTOR en présence de sa famille. 
 
Le Lcl Bernard MEYRAN, (photographe officiel de l'AACLEMP) a couvert l'évenement.
 
Un grand merci aux membres de l'AACLEMP pour leur participation et leur soutien à Mauricette à qui je rends hommage pour son dévouement à Pierre.
 
En effet, une hospitalisation à domicile depuis plus de 8 ans mérite d'être soulignée, Mauricette a été extraordinaire de lire les compilations à Pierre à chaque réception.
 
 
Avec Pierre les communications mensuelles étaient très intéressantes.
 
Compte tenu de l'absence des anciens combattants à son enterrement je me demande si il est nécessaire de les garder dans la liste de diffusion.
 
Une décision sera prise à la rentrée de Septembre avec les membres du CA de l'AACLE de Marseille-Provence. 
 
Constantin LIANOS
 
Président de l'AACLE de Marseille - Provence 
 
Condoléances :
 

Le 7 juil. 2018 à 11:07, Jean-Noël Beverini a écrit :

 

Cher Constantin,

 

À nouveau, à l’occasion du départ d’un membre, quel digne et remarquable hommage rendu par L'AACLEM Marseille Provence à Pierre Estor.

Jean-Noël BEVERINI

 

C'est le Lycée Carnot qui a été choisi comme lieu de l'envol de la Marseillaise ce 30 Juin 2018 

Ceux qui ont fait le déplacement n'ont pas été déçus !

Au même moment que le début du match entre la France et l'Argentine !  

Un grand merci au Proviseur et à Monsieur Jean-Pierre CHAVATTE Président de UPALYCA e AAAELC pour leur aide et accueil.

2000 élèves laissaient leurs places pour accueillir l'envol de la Marseillaise brillamment orchestré par Thomas SERTILLANGES.

Devant le monument aux morts du Lycée Carnot  

 

 

 Nouvelle lettre de Roxane adressée à Edmond Rostand

À l’occasion de «  l’Envol de la Marseillaise »

 

J’entends parler de Vous, cher maître, cher Rostand,

Votre nom est drapé par le souffle des vents.

Votre nom chante clair dans les rues de Marseille

Votre prénom aussi a gloire sans pareille.

 

Lorsque vous êtes né dans cette rue Monteaux

Qui depuis porte un nom brillant comme un flambeau,

Le vôtre, cher Edmond, lorsque vous êtes né

Un premier jour d’avril, pour faire un pied de nez

Au monde où vous veniez, votre tout premier cri

Ne fut pas un sanglot, mais, sans l’avoir appris,

Ce fut déjà un cri habillé d’une rime

Un cri sans poésie aurait été un crime.

 

Savez-vous, cher Edmond, qu’en ce siècle nouveau

Vous n’êtes pas tombé dans l’oubli du tombeau !

Auprès de Cyrano je vous entends déjà

Me regardant : « Morbleu que me dites-vous là ? »

 

Je vous dis, cher Rostand, que ce siècle a choisi

De célébrer en vous l’amour de la Patrie.

De nouveaux mousquetaires ont rallié les rangs

Des Carbon, des Valvert … ils sont du même sang.

Ils ont voulu, Rostand, ranimer votre gloire,

Ressusciter  aussi votre illustre mémoire,

Vous qui aviez au cœur d’apaiser la souffrance

Des poilus qui mouraient pour que vive la France.

Les Dartout, Lianos, d’Arrigo, Sertillanges …

Et les drapeaux dressés comme des ailes d’ange

Vous ont chanté, Rostand, dans le puissant envol

  De l’amour de la France.

                                                                             Jean Noël Beverini

                                                                        Marseille, le 27 juin 2018

Lien de la 1re Lettre de Roxane