• Accueil

Hommage au Médecin-Principal Marc Laycuras

Paris, le vendredi 8 avril 2019
 
Le cortège  traverse le pont Alexandre III devant une foule nombreuse et recueillie
 
Madame Florence Parly, ministre des Armées, présidé une cérémonie d’hommage national, le lundi 8 avril 2019 à l’Hôtel national des Invalides à 17h, en hommage au Médecin-Principal des armées Marc Laycuras de la 120Antenne médicale, mort pour la France le mardi 2 avril 2019 au Mali.
 
Cette cérémonie a été précédée par le passage du cortège funèbre sur le pont Alexandre III à 15 h 30. En cette circonstance, le général de corps d’armée Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris, invitait le plus grand nombre à manifester son respect pour notre camarade et témoigner sa solidarité avec sa famille et ses compagnons d’arme par une présence digne et silencieuse.
 
Avant l’hommage national, une cérémonie d’honneurs funèbres militaires strictement réservée à la famille et aux proches a eu lieu dans la cour d’honneur des Invalides. Elle a été présidée par le Médecin-Général des armées Maryline Gygax Généro, directrice centrale du Service de santé des armées.
 
Cérémonie  du lundi 8 avril 2019  aux Invalides : https://www.youtube.com/watch?v=6bQxscwrYBI
 Cet hommage national n'a pas été  retransmis sur France Télévision ! Il est possible  de communiquer notre désapprobation vis a vis des chaines FT en appelant  au  01 56 22 60 00
Honneurs militaires au départ du Mali
 
 
 
 A Marc Laycuras

Médecin-principal au 2ème RIMa

Mort pour la France au Mali le mardi 2 avril 2019

Par le Médecin-Général (2s) François-Marie Grimaldi

Marseille le 3 avril 2019

 

Marc, mon confrère d’armes, mon trop jeune camarade,

Quarante ans nous séparent en promo comme en âge.

Je n’te connaissais pas mais veux te rendre hommage

Car nous appartenons à la même famille

Qui aujourd’hui chancelle. Sonnée, elle vacille.

 

De Bordeaux à Paris en passant par Lyon,

Tu as coché les cases, trouvé les solutions

Qui t’ont permis ainsi au bout de ce parcours

De choisir la Colo et à rejoindre Auvours.

 

Tu y es devenu Soldat de Marine

Et comme le dit l’Hymne as offert ta poitrine,

Ayant su opposer face à la barbarie

« Patrie, Humanité » et camaraderie.

 

Tu es allé au bout de ton engagement

Pour ce qui pour beaucoup sont des mots seulement.

Tu deviens maintenant pour tous tes frères d’armes

Le médecin martyr qui appelle les larmes.

 

Ta mort dans ce désert aux confins du Mali

Nous apparaît obscène, comme une anomalie.

Et pourtant elle place le sacrifice suprême

Comme le risque absolu pour aider ceux qu’on aime

 

En partant au combat, et quel que soit leur grade

C’n’était plus des soldats, c’étaient tes camarades,

C’étaient tes frères d’armes, c’étaient tes frères tout court.

Tu étais là pour eux, pour leur porter secours.

 

Tes Marsouins t’ont perdu devenant orphelins

Du capitaine-toubib qui était leur copain.

Tu rejoins pour toujours Eric Dorléans 

Qui, comme beaucoup d’autres, a trouvé le néant.

 

Mais pour nous, autres mots et autre résonnance,

Il faut dès à présent oser la résilience.

C’est là le seul moyen, l’unique solution,

Celle que tu voudrais avec résolution. 
  • Vues: 3075
MONSIEUR LÉGIONNAIRE
Centre Culturel du Trioulet
36, rue Aviateur Le Brix 13009 Marseille - FRANCE