Compte rendu de l'Assemblée Générale de l'AACLE du 17 décembre 2021

Écrit par Par le Professeur José d'Arrigo le . Publié dans AACLE.

20211217 AG AACLE1

Compte rendu de l'Assemblée Générale de l’AACLE du 17 décembre 2021 :

20211217 AG AACLE2 

le one man show du lieutenant-colonel Constantin Lianos 

L’assemblée générale de l’association des anciens combattants de la Légion Étrangère s’est déroulée à la perfection le vendredi 17 décembre sous l’autorité bienveillante de son président le lieutenant-colonel Constantin Lianos dans le cadre enchanteur du lycée hôtelier de Bonneveine à Marseille.

20211217 AG AACLE 0972

Le président de l’AACLE s’est livré à un véritable one man show durant près de trois heures face à 58 membres médusés et admiratifs au premier rang desquels on reconnaissait Jean-Paul Andreoli, Jean-Claude Baffie, Antoine Ibanez, Egon Holdorf, Daniel Becker, Ronald Starr, Bernard Meyran, Gérard Vitalis, Dante Stevenazzi, Jean-Pierre Dubarry, Jean-Paul Giorgi, Yves Galvez, Eric Eveno, Thierry Lecaillon et Patricia Gomez-Basquez, aisni que les trois porte-drapeaux portés par : pour la SMLH 13 Amhed Danoune, pour les Médaillés Militaire Jean-Paul Gallimard et AACLE par Roland Landre. 

Si le lieutenant-colonel Constantin Lianos fait l’unanimité parmi les anciens combattants de la Légion ce n’est pas seulement en raison de ses brillants états de service, c’est aussi parce qu’il est omniprésent au service de ses camarades et qu’il demeure intransigeant sur les principes simples qui ont fait la réputation de la Légion : « Honneur et fidélité ». Son dévouement est tel au sein de cette association, et depuis si longtemps, que personne ne songe, ne serait-ce qu’un instant, à contester son autorité.

Quand Lianos prend la parole, tout le monde se tait et l’on entend les mouches voler. Cette unanimité résulte d’une abnégation permanente, mais aussi d’un savoir-être et d’un savoir-faire militaire et civil qui suscite une adhésion générale parmi ses ouailles, qu’on soit d’accord avec lui ou pas.

Le show incroyable de Lianos me rappelle le titre d’un poème philosophique de Friedrich Nietzsche intitulé : « Ainsi parlait Zarathoustra ». Lorsque les 58 chanceux présents (Covid oblige) dans l’amphithéâtre ont entendu la voix forte et rocailleuse de l’ancien héros de Kolwezi lever la séance et demander : « pas de question dans la salle ? » Non, pas la moindre question. Pour une raison très simple : Lianos fait les questions et les réponses et il épuise le sujet. Tant et si bien que lorsque l’ordre du jour est achevé, toute l’assistance se tait et pense à l’unisson : ainsi parlait Constantin Lianos. Point barre.

Chers amis, outre le déjeuner succulent – un des meilleurs de ces dernières années – préparé avec soin par les apprentis cuisiniers du lycée hôtelier et leurs professeurs, ce qu’il faut retenir de cette journée magnifique c’est que l’association se porte comme un charme malgré les vicissitudes sanitaires de notre temps. Finances au beau fixe, certifiées conformes et sincères par M. Christian Michel, haut fonctionnaire de la direction générale des finances publiques, objectifs remplis, conférences intéressantes, rayonnement national et international : que demander de plus ?

Constantin Lianos a brossé un tableau assez apocalyptique de la situation internationale et de la « dictature sanitaire » française. Corruption généralisée des prétendues élites, OTAN infiltrée, ONU islamisée, effondrement de l’Europe, banlieues transformées en enclaves étrangères livrées au trafic de drogue et à l’islamisme, pannes de la chaine alimentaire et incompétences systèmiques, grand remplacement, endettement colossal pour plusieurs générations, la France a perdu toute crédibilité dans le concert des nations.

« Pas d’objection dans la salle ? » s’écrie Lianos. Non, pas d’objection. Lorsque toute une assemblée respecte un chef qui prouve sa légitimité dans l’action quotidienne et porte haut les valeurs de dignité, de discipline, de travail et de mérite, on se sentirait gêné d’émettre la moindre critique. Telle est la force de Lianos : c’est un sacré caractère, entier, intègre, patriote et tout le monde le sait. Comme il le dit lui-même plaisamment : il y a ceux qui font le café et ceux qui le boivent. Respect mon colonel. Respect aussi à Jeanne, votre épouse, sans laquelle vous ne pourriez pas assumer toutes vos tâches.

Quatre nouveaux membres administrateurs ont été admis à l’unanimité : il s’agit de Frédéric Benoliel, très actif au Japon, de Franck Billmann, chirurgien de renom en Allemagne, Yves Galvez et Jean-Paul Giorgi.

20211217 AG AACLE Administrateurs 2024

Le président a procédé ensuite à une remise de décorations et de récompenses à de nombreux membres méritants. Il a commencé par rendre un hommage appuyé au commissaire-en-chef Jean-Noël Beverini, le talentueux poète de l’association, dont le style chevaleresque évoque celui d’Edmond Rostand.

20211217 AG AACLE Message F.Benoliel

Il a salué les activités de la commission féminine présidée par Edith Stadler, celles de la commission culture avec Bernard Lugan et Jean-Jacques Doucet, Jean-Louis Bruguière celles de la commission juridique avec Jacques Antonetti, Jean-Marie Argoud, Mike Labaky, Nicolas Audier, et Laurent Dubois, et enfin celles de la commission sociale Jean-Paul et Anne-Marie Bressin et de la commission mémoire avec Ahmed Ali Mohammed et Yves Galvez.

Le président Lianos a enfin salué la présence de Louis Boulanger, rescapé civile de Kolwezi, rappelé qu'il a rendu visite avec le Major Dante Stevenazzi à Pierre François Neuville (doyen) résidant à Lumio  et il est toujours en contact avec Patrick Chauvel (photo-reporteur de guerre dont Kolwezi) avant de décerner avec l’amicale complicité d’Antoine Ibanez à la remise de la médaille militaire au sergent Lucien Campanini, la croix du combattant et le titre de reconnaissance de la nation au lieutenant-colonel Eric Eveno, la croix du combattant au capitaine Thierry Lecaillon.

20211217 AACLE MJGALEA

20211217 AG AACLE 0988

20211217 AG AACLE 0996

20211217 AG AACLE 0998

20211217 AG AACLE 0999

20211217 AG AACLE 1000

Enfin, Constantin Lianos a épinglé avec fierté la médaille du dévouement et du mérite de l’AACLE sur la poitrine de Marie-Josée Galéa, de Jean-Paul Andreoli, Nebosja Radulovic, Yves Galvez, Michel Limbovici, Gérald Sola, Lucien Campanini, Francisque Bonnard, Corinne Lecaillon, Eric Eveno, Vincent Guivarch et Ahmed Danoune. 

Fermez le ban !

José D’Arrigo 

20211217 AG AACLE 1005

 

20211217 AG AACLE 1006

20211217 AG AACLE 1007

20211217 AG AACLE 1013

20211217 AG AACLE 1016

20211217 AG AACLE 1018

20211217 AG AACLE 1031

20211217 AG AACLE 1028

20211217 AG AACLE 1023

20211217 AG AACLE 1024

20211217 AG AACLE 1025

20211217 AG AACLE 1026

20211217 AG AACLE 1014

20211217 AG AACLE 1029

20211217 AACLE LNS 7832Photo et texte © Monsieur-Légionnaire

Apparu en premier sur  https://monsieur-legionnaire.org le 17 décembre  2021
Appeared first in https://monsieur-legionnaire.org in December 17 2021

Respectez le travail des autres, au lieu de copier coller, mettez le lien SVP

Contact:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Distances et gestes barriere

La Covid 19

Monsieur-legionnaire.jpg