Les actualités de
Monsieur Légionnaire

Visite au Lieutenant-colonel Pierre NEUVILLE, doyen de l'AACLE

Le Lcl Constantin LIANOS, président-fondateur de l'AACLE et le Major Dante STEVENAZZI, Vice-président ont rendu visite au Lieuetenant-colonel Pierre NEUVILLE notre doyen, le 22 novembre 2021 à Lumio (20260)

 20211122 D STEVENAZZI P NEUVILLE C LIANOS 7451

Remise de la médaille du dévouement et du mérite de l'ANACLE 

20211122 D STEVENAZZI P NEUVILLE C LIANOS 7453

20211122 D STEVENAZZI P NEUVILLE C LIANOS 7459

20211122 D STEVENAZZI P NEUVILLE C LIANOS 7471

20211122 D STEVENAZZI P NEUVILLE C LIANOS 7504

20211122 D STEVENAZZI P NEUVILLE C LIANOS 7505

20211122 D STEVENAZZI P NEUVILLE C LIANOS 7512

20211122 D STEVENAZZI P NEUVILLE C LIANOS 7515

Résumé de carrière de Pierre François NEUVILLE

Carrière militaire :

Engagé le 3 février 1941 au 28° Escadron du train à Oran.

Brigadier le 15 avril 1942.

Brigadier-chef le 15 novembre 1942.

Maréchal des logis le 15 décembre 1942.

Maréchal des Logis Chef le 1° novembre 1943.

Commandement d’une section de transport de la 211/28 (1° D.B) : 1° mai au 15 juillet 1944.

Affecté au centre d’Organisation des unités spéciales à Staouéli , le 20 août 1944, avec 33 officiers et 100 s/Off .volontaires pour être parachutés dans les maquis. Mission annulée 10 jours plus tard. Désigné pour faire partie d’un renfort pour le Bataillon de choc, embarque à Alger le 4 septembre l944. Débarque à Ajaccio le 6. Le détachement rembarque sur un bâtiment U.S en partance pour la Provence, le soir même. Débarquement dans la nuit du 6 au  7 sur la plage de Fréjus. Rejoint le Bataillon de choc à Dijon. S/Off. Adjoint à la 4° section de la 1° compagnie.

Campagne des Vosges. Une citation à la Division, une au régiment. Blessé par un obus de mortier le 5 décembre au col du Hunsdruck. Rejoint le bataillon après cinq mois d’absence, en Allemagne, et retrouve sa section.

Nommé adjudant le 1° juillet 1945. ( il est âgé de 22 ans et 10 mois)

Convalescent, est affecté à un poste de comptable.

Assure les fonctions d’Officier des détails du Bataillon du 1° mars au 31 décembre 1946.

Breveté parachutiste le 20 septembre 1946 (n° 6884).

Indochine du 17 janvier 1947 au 31 juillet 1948.

Bien que comptable prend part à plusieurs opérations dont deux parachutées (Phuto (13 mai 47) et Backan(commando Grenet) 7 octobre 47). Cité à l’ordre de la brigade. Colonne Beaufre. Evacué sanitaire sur Hanoi le 21 décembre(épuisement physique- 74 jours d’opérations).

Brevet de chef de section obtenu à Hanoi le 4 septembre 1947 (mention bien).

Brevet d’Officier comptable (coloniale) le 1° mars 1948 (13,05/20).

Assure de nouveau les fonctions d’Officier des détails du bataillon du  1 mai 1949 au 30 septembre 1954, à Montauban.

Brevet élémentaire  de comptabilité des troupes métropolitaines le 1° avril 1950 (16,50/20).

Brevet supérieur  le 1° juillet 1950 (15,61/20).

Droit reconnu au port, à titre individuel, des fourragères de 1939/45 et T.O.E, le 31 mars 1951.

Décoré de la  Médaille militaire le 12 janvier 1952 par le Colonel Sauvagnac (B.P. n°l T.A.P)

Brevet d’officier comptable des troupes métropolitaines le 1° avril 1952 (17,25/20)

Nommé Adjudant-Chef le 1° janvier 1953 (30 ans)

Brevet d’arme supérieur du 31 mai 1953 (15,79/20).

Admis au concours des écoles d’armes d’officier le l° octobre 1954 (12/97 candidats).

Ecole d’arme de l’infanterie à ST Maixent du 1/X/54 au 30/IX/55.

Promu Sous Lieutenant a/c du 1° octobre 1955 (13 ième).

Affecté au 2°Régiment de Tirailleurs Algériens (14 ° B.T.A) du 1 octobre 1955 au  10 juin 1958.

Officier des détails  du 3 octobre 1955 au 30 août 1956.

Officier des renseignements et chef de commando du 1° octobre 56 au  10 juin 1958.

Trois fois cité : 2 brigades et 1 armée.

Fait Chevalier de la Légion d’Honneur comme Sous-Lieutenant  avec une citation à l’ordre de l’armée, le 10 mai 1958 sur tableau spécial. Affecté comme instructeur à l’Ecole d’Application de l’Infanterie à / du 10 juin 1958.

Reconnu combattant volontaire de la Guerre 39/45 le 28 février 1959.

Affecté au 29° régiment de Tirailleurs Algériens a/c du 10 juin 1960.

Stage de guérilla et contre guérilla à Arzew du 15 au 30 juin 1960.

Officier de renseignements, puis opérationnel du régiment en opération dans les monts de Frenda, jusqu’au 30 juin 1961. 1 citation (brigade).

Affecté au poste de chef du 2° bureau de l’EM major du secteur opérationnel de Géryville (Atlas Saharien) le 1° juillet 1960. 1 citation à l’ordre de la division.

Affecté au Centre National d’instruction de l’Infanterie (ex C.I  du 164° RI) le 1° octobre 1962. Verdun.

Promu Capitaine a/c du 1° janvier 1963.

Commandement d’un peloton de candidat E.O R, d’une compagnie d’appelés, puis d’une compagnie d’élèves sous/Officiers de réserve et enfin de la compagnie d’engagés de l’infanterie. Adjoint au directeur de l’instruction, du 15 juin 1965 jusqu’à son affectation  au poste de major du 2° R.E.P , à/c du10 juin 1966.

Officier de l’Ordre du Mérite  (J.O du 3 décembre 1967)

Officier de la Légion d’Honneur  (J.O du 5 mai 1971).

Médaille de Bronze de la jeunesse et des sports le 15 avril 1976.

Retraité , le 15 avril l976, il se retire à Lumio  (Hte-Corse).

Affecté dans les réserves  il sert comme chef des S.A du l73° R.I.

Promu Lieutenant-colonel de réserve le 1° octobre 1980.

Rayé des cadres de réserve le 15 avril 1981 et admis à l’honorariat  de son grade.

Le 6 mai 1998 il est promu  Commandeur de la Légion d’Honneur à titre militaire, pour prendre rang du 7 juin de la même année.

Lcl Constantin LIANOS et Lcl Pierre NEUVILLE

Lcl Constantin LIANOS et le Lcl Pïetre François NEUVILLE

DECORATIONS  ( récapitulation)

Commandeur de la Légion d’Honneur

Médaille militaire

Officier de l'Ordre National du Mérite

Croix de guerre 39/45 (1 étoile d’argent et 1 étoile de bronze)

Croix de guerre TOE (1 étoile de bronze)

Croix de la valeur militaire (1 palme, 1 étoile d’argent, 3 étoiles de bronze)

Croix du combattant (39/45 ; TOE ; AFN)

Croix du combattant volontaire (39/45 ; Indo)

Titres de reconnaissance de la Nation (39/45 ; Indo ; Algérie)

Médaille d’Outre mer (Indochine)

Commémorative de la guerre 39/45 (AFN ; Libération ; Allemagne)

Commémorative de la guerre d’Indochine

Commémorative des opérations en Algérie

Médaille de bronze de la jeunesse et des sports

Droit au port individuel : 

-de la fourragère aux couleurs de la croix de guerre 39/45 (3 citations à l’ordre de l’armée)

-de la fourragère aux couleurs de la croix de guerre TOE (2 citations à l’ordre de l’armée)

Carrière civile :

Reconverti dans la recherche archéologique. Après avoir suivi les deux premiers cycles d’études supérieures à L’Université de Nice, a été reçu, docteur dans cette discipline, le 13 septembre 1988 à l’Université de Corse (mention très bien à l’unanimité du jury).

A dirigé un chantier de fouilles sur un site du Néolithique, à Lumio, de 1997 à 2007, dans le cadre du groupe de recherches préhistoriques de l’Université (chercheur associé). 

De 1978 à 1996, a participé à tous les chantiers de fouilles du Professeur Michel Claude Weiss, responsable de la formation doctorale du département d’archéologie préhistorique de l’Université de Corse, depuis 1982., Au total, a dirigé personnellement trois chantiers de fouille, dont un très important. A animé plusieurs séminaires sur la recherche archéologique, à l’Université de Corse. 

Pierre NEUVILLE a produit 76 documents, dont 25 de portée nationale, ou internationale.

Liens du Cercle d'Études et de Recherches Historiques de Lumio N° 8

Auteur du livre : Les Combats de ma vie 

Les Combats de ma vie: ou L'étonnant parcours d'un petit paysan corrézien devenu Lieutenant-colonel, commandeur de la Légion d'Honneur et Docteur en Préhistoire (- SDE) par [Pierre Neuville]

 

 

 Les Combats de ma vie : ou L'étonnant parcours d'un petit paysan corrézien devenu Lieutenant-colonel, commandeur de la Légion d'Honneur et Docteur en Préhistoire.

 « Chaque été une ou deux fermes isolées étaient frappées par la foudre.

Quand celle-ci s'abattait directement sur le toit de chaume sous lequel se trouvaient entreposés paille et foin pour la nourriture hivernale des bêtes, l'incendie inévitable prenait tout de suite une ampleur considérable, transformant presque instantanément la bâtisse en un immense brasier, sans qu'il soit possible de le combattre, aucun moyen de lutte ne se trouvant sur place.

C'est pour cela qu'au premier coup de tonnerre retentissant la nuit, nous bondissions tous hors du lit, nous habillant à la hâte, pour nous rassembler dans la pièce principale et attendre dans l'angoisse la plus totale, la fin de l'orage. »

Idée cadeau ! Pour commander son livre che Amazon en pdf ou sur papier; 

Pour suivre l'auteur  

 

 

Notre doyen est né le 4 septembre 1922, membre à vie de l'AACLE et de l'ANACLE, c'est le lecteur le plus assidu des compilations.

Nous reviendrons en septembre prochain pour son centenaire. Nous lui avons remi ce jour la médaille de dévouement et du mérite de notre association tant pour son travail au profit de la communauté Légionnaire mais aussi au titre de son travail culturelle et d'enseignant. 

Lcl Constantin LIANOS, Président-fondateur de l'AACLE,ANACLE, ML et leurs réseaux.  

Photos et texte Constantin LIANOS © Monsieur-Légionnaire

Appeared first in https://monsieur-legionnaire.org in November 22 2021

Respectez le travail des autres, au lieu de copier coller, mettez le lien SVP. 

Contact:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Monsieur-legionnaire.jpg

  • Vues: 1913
Pour nous contacter par courriel allez dans contact, en cas d'urgence, mettez dans votre message votre numéro de téléphone. Constantin LIANOS, Président-fondateur.