Les actualités de
Monsieur Légionnaire

Honneurs au Lcl Pierre NEUVILLE, notre doyen et centenaire !

Dimanche 4 septembre 2022

pierre neuville
 

Ancien militaire du 1er Bataillon de Choc, colonel (er), devenu en 1974 Lumiais d'adoption et Lumiais de cœur, Pierre Neuville a entrepris un cursus universitaire pour se lancer dans un domaine pour lequel il s'est passionné : l'archéologie. Ce samedi, la Municipalité de Lumio a tenu à honorer son centenaire, à l'occasion d'une réception organisée devant la confrérie du village.

C'était jour de fête ce samedi 3 septembre à Lumio où avec 24 heures d'avance une réception était organisée, place de l'église en l'honneur de leur centenaire  Pierre Neuville.

Très entouré par les siens et ses proches ainsi que de nombreux Lumiais, en toute simplicité, Pierre Neuville recevait de nombreux témoignages d'admiration et de respect. Une délicate attention qui lui faisait chaud au cœur.

Très élégant, le regard vif, notre centenaire écoutait avec beaucoup d'attention, le discours du Premier Magistrat de la ville, Étienne Suzzoni, entouré de plusieurs adjoints et conseillers municipaux, qui saluait de nombreux invités, au premier rang desquels Frédéric Guglielmi, Secrétaire général de la sous-préfecture de Calvi, le Colonel Thomas, chef de corps du 2e REP de Calvi, le colonel Lancelot Dampierre, ancien adjoint au chef de corps du 2e REP, habitant de Lumio, tout comme le Général (er) Bouquin, l'Abbé Ange Michel Valery, archiprêtre de Calvi – Balagne... 

Cachant avec beaucoup de mal son émotion,  Etienne Suzzoni, maire de Lumio souhaitait à tous la bienvenue : « En prenant la parole, ici, devant vous, en ma qualité de maire, l'émotion que j'éprouve à cet instant est une grande joie empreinte d'un immense respect, une joie collective et un immense respect ressenti profondément par toutes celles et ceux qui sont ici, rassemblés autour de vous. Pour célébrer cet événement, l'équipe municipale a pris l'initiative de réunir en toute simplicité la population du village, votre famille et vos proches autour d'un vin d'honneur. Merci d'avoir accepté notre invitation ».

Après avoir salué les autorités, Etienne Suzzoni a rappelé que le colonel Neuville était Commandeur de la Légion d'honneur, détenteur de la Médaille Militaire, Officier de l'Ordre National du Mérite, Croix de Guerre 39/45 et tant d'autres décorations.

« Vous êtes Docteur en Préhistoire, un diplôme universitaire que vous avez obtenu avec la mention Très Bien, à l'unanimité du jury, à l'âge de 66 ans. Vous avez eu 5 enfants, 3 garçons et 2 filles ; nous avons une pensée pour l'ainé, René qui a été prématurément enlevé à votre affection en février 2012, je salue Evelyne, Monique et Richard, ici présents. Vous êtes 8 fois  grand-père, et 9 fois arrière Grand-Père. Vous avez été l'époux attentionné d'Yvette, disparue en 2017, que vous avez accompagné au quotidien dans sa longue maladie d'une manière exemplaire ».

Pierre Neuville s'est engagé dans l'armée le 3 février 1941, au 28ème Escadron du Train à Oran

Le maire a ensuite rappelé que le Colonel Neuville est né le 4 septembre 1922 à Soulier de Corrèze, dans une France rurale meurtrie par la Grande Guerre, où, subvenir aux besoins élémentaires des familles est un enjeu vital et permanent. C'est un témoignage précis que vous vous livrez dans ce très beau livre autobiographique « Les combats de ma vie ».

Engagé le 3 février 1941 au 28ème Escadron du train à Oran et une carrière militaire qui commence en Algérie Française, où au pas de charge il grimpe les échelons, brigadier, brigadier chef, MDL et MDL chef. 

Etienne Suzzoni soulignait aussi son son parcours scolaire, avant de détailler sa carrière militaire, avec un engagement dans l'armée le 3 février 1941, au 28ème  Escadron du Train à Oran : une carrière militaire qui l'a conduit sur différents théâtres d'opérations. Une période durant laquelle, fin novembre 1944, il perdait  son jeune frère de 20 ans, tué par l'ennemi dans les maquis de Corrèze.

« Lors de l'avancée de votre bataillon pour la libération de Belfort et Masevaux, le 5 décembre 1944, au col du Hunsdruck, vous échappez de justesse  à la mort... un obus de mortier ennemi vous blesse très grièvement, 5 plaies ouvertes de 37 cm au total et vous recenserez plus tard 47 impacts dans l'épais blouson qui vous protégea. Convalescent au moment de l'Armistice, vous serez nommé adjudant le 1er juillet 1945, à l'âge de 22 ans et 10 mois. Après la Libération, en avril 1946, en mission dans les environs d'Alger vous rencontrez, lors d'un petit bal, la très belle jeune fille, âgée de 18 ans qui deviendra quelques mois plus tard votre épouse. Votre carrière de parachutiste est brevetée N°6884 le 20 septembre 1946, le conflit armé en Indochine ne vous laisse pas le choix… il vous éloignera de votre épouse enceinte et vous exposera aux dangers des combats de janvier 1947 au 31 juillet 1948 ».

Le maire poursuivait son allocution en soulignant que « Pierre Neuville n'a cessé de s'instruire, après des diplômes de comptable des Armées, vous serez reçu au concours des écoles d'officier (12/97) que vous suivrez à Saint Maixent ou vous reviendrez plus tard pour y enseigner les techniques militaires les plus performantes. Il y a eu ensuite l'instabilité politique en Algérie, qui conduit droit à la guerre qui va de nouveau vous mobiliser et vous exposer aux risques des combattants en tant qu'officier cette fois, aux charges du renseignements d'abord, et puis aux opérations dans l'Atlas saharien notamment. Avec l'indépendance de l'Algérie et le retour des armées dans l'hexagone, c'est à Calvi, par votre affectation en 1966 que votre vie familiale va enfin pouvoir trouver un peu de sérénité, votre épouse y trouvera les lumières de son Algérie natale. Richard, le plus jeune, sera scolarisé à Calvi où il compte ses amis d'enfance, les plus grands, René et Michel au Lycée de Bastia, et les filles Evelyne et Monique intégreront à Paris l'école des filles de la légion d'honneur. Au REP vous retrouverez de nombreux camarades du 1er Bataillon de choc qui vous incitent à vous installer définitivement en Balagne. C'est ainsi qu' en 1974 vous êtes devenu Lumiais, d'adoption et de cœur ».

Jeune retraité à 54 ans, Pierre Neuville emprunte un cursus universitaire pour devenir Docteur en archéologie

« Jeune retraité de 54 ans, en 1976, en plus d'une implication active dans la vie associative de Balagne, une nouvelle vie vous tendra les bras. L'éminent et regretté professeur d'archéologie Michel Claude Weiss, sachant que vous connaissez très bien le terrain, fait appel à vous, en 1978, pour participer au chantier de fouille qu'il venait d'entreprendre sur le site de Monte Ortu. La campagne devant durer 10 ans, dès l'année suivante, il vous proposera d'entrer définitivement dans son équipe et d'entreprendre un cursus universitaire, ce que vous réussirez avec brio. Un peu plus tard, en 1997, il vous demandera d'ouvrir, sous son contrôle, un chantier de 10 campagnes sur le site de « A Fuata » à Lumiu. Secondé par le Docteur Coletti, une équipe de bénévoles du village, et de nombreux étudiants venus des quatre coins de l'Europe, vous deviez mettre  au jour deux cabanes du Néolithique, ce qui fut fait. Dès 1990, toujours sous la direction du professeur Weiss, avec votre épouse, vous avez pu faire une excellente étude portant sur 110 constructions temporaires traditionnelles du Pianu di Braggaghju. Celle-ci, incluse dans un travail collectif, vient de faire l'objet d'une très belle publication aux éditions « Piazzola » à mettre en lumière absolument.

En résumé, près de 30 années de travail et de recherche sur l'ensemble de la commune sont consignés dans une grande quantité de publications et d'écrits, un héritage plus que précieux que vous transmettez. Et la leçon de cette histoire, vous l'avez évoquée en ces termes avec Marie-Pierre Bruno : « je souhaite que mes petits-enfants et arrière-petits enfants puissent trouver dans cette vie de galérien de quoi se ressourcer de temps à autre et y puiser suffisamment de force, et de courage pour surmonter les aléas de l'existence ».

Étienne Suzzoni réagissait à ces paroles : « Une invitation à la vie à l'égard de la jeunesse malgré le contexte actuel avec son lot de calamités. Une invitation à s'intéresser au passé pour mieux comprendre l'avenir et tenter de vivre intensément l'instant présent, celui qui nous réunit aujourd'hui dans la bienveillance, l'amitié et la convivialité du campa inseme. Portons un toast à vous, Pierre Neuville et, nous vous souhaitons, comme on dit en Corse una longa e bella vita, di torna centanni e sempre cusi ! 

Durant ces 40 années au service de la Nation, vous avez fait montre d'un courage exceptionnel et d'une volonté de fer qui vous auront permis de sortir vainqueur de cette vie de galérien

Frédéric Guglielmi, secrétaire général de la sous-préfecture souhaitait à son tour faire part de quelques mots de l'honneur et de l'émotion qu'il ressentait en participant à cette réception.

« Comment ne pas être honoré d'avoir le privilège de côtoyer un homme de la trempe du Colonel Neuville. Ainsi que vous l'avez écrit de votre main lorsque vous m'avez dédicacé votre livre, vous avez eu une longue vie plutôt  tumultueuse. Si l'on résume, vous avez débuté garçon de ferme en Corrèze pour finir provisoirement à Calvi lieutenant-colonel et Commandeur de la Légion d'honneur.  Entre ces deux périodes vous avez mené une vie trépidante de combattant qui aura été marqué jusque dans sa chair pour avoir participé aux plus grands événements militaires de la deuxième moitié du XXème siècle. Après la déclaration de la seconde guerre mondiale, 2 jours avant vos 17 ans, vous vous engagez dans cette aventure pour ensuite embrasser une carrière militaire. Au cours de celle-ci, vous avez parcouru les plus grands et dangereux  théâtres d'opérations : Afrique du Nord avec l'intervention des alliés, la campagne de Tunisie, les combats de la libération, l'occupation allemande, l'Indochine et la guerre d'Algérie. Puis, la paix retrouvée, vous poursuivez au service du 2e REP de Calvi, régiment d'élite de l'armée française, que nous sommes heureux et fiers d'héberger au Camp Raffalli.

Durant ces 40 années au service de la Nation, vous avez fait montre d'un courage exceptionnel et d'une volonté de fer qui vous auront permis de sortir vainqueur de cette vie de galérien. Une vie de souffrance et de privations qui vous ont conduit à négliger votre votre famille par obligation ; les circonstances vous imposant bien des sacrifices, ce dont vous avez toujours été conscient ». 
Le représentant de l'État a ensuite évoqué la passion pour l’archéologie de Pierre Neuville et son parcours. Une carrière dans ce domaine qui viendra couronner 30 ans de travaux, de découvertes durant lesquelles vous avez courbé l'échine au service de l'histoire  de notre île. Quel parcours, quelle richesse, quel exemple ! Ancien du 1er Bataillon de choc, ce qui mérite à ce seul titre le respect de tout un chacun, vous êtes mon Colonel un centenaire hors du commun. 

Et de conclure : Je m'incline sincèrement devant votre œuvre sur cette terre et surtout devant l'homme aussi humble qu'érudit que la vie m'a offert de connaître et d'apprécier ».

pierre neuville
Pierre Neuville avait du mal à cacher son émotion. Photo Kevin Guizol / Eyefinity Prod

C'est la larme à l'œil et beaucoup d'émotions que Pierre Neuville recevait un magnifique bouquet de fleurs, avant de recevoir les félicitations de tous et de poser pour la photo de famille.

Un buffet devait suivre avant que notre centenaire ne soit convié à souffler les bougies du gâteau anniversaire.

Ce dimanche, c'est en famille que notre centenaire fêtera son anniversaire.

GILBERT GUIZOL  

Source https://stampa-paese.com/actus/article/lumio-honore-son-centenaire-pierre-neuville 

Avec l’autorisation de mon ami de plus de 50 ans Gilbert GUIZOL
Bravo à Kevin Guizol pour ces très belles photos.

Lcl Constantin LIANOS, Président-fondateur de l'AACLE, ANACLE et ML

Lien de la remise de la médaille d'honneur et de dévouement de l'AACLE


  • Vues: 455
Pour nous contacter par courriel allez dans contact, en cas d'urgence, mettez dans votre message votre numéro de téléphone. Constantin LIANOS, Président-fondateur.