Skip to main content

Les actualités de
Monsieur Légionnaire

Le jour de gloire de Dante Stevenazzi. Compte rendu de la fête du livre du 31 mars 2023 par José D'ARRIGO

Le jour de gloire de Dante Stevenazzi

« Une vie pour la Légion, la Légion pour la vie » : tel est le titre de l’ouvrage que vient de publier aux éditions Maïa le Major Dante Stevenazzi, un des piliers de l’association des anciens combattants et amis de la Légion Etrangère dont il anime infatigablement les chants.

AACLE.31.03.23.bef6317.jpg

C’est l’histoire d’un soldat exemplaire de la Légion Etrangère qui a crapahuté durant sa carrière militaire de Madagascar à Corte, de Kourou à Djibouti, du Tchad au Rwanda, du Cambodge à Tahiti, de Mururoa en Bosnie avec toujours à l’esprit la devise légendaire des légionnaires : « honneur et fidélité ». Il ne l’a jamais trahie.

AACLE-31.03.2023.4501.jpg

Originaire du village de Travaino, dans la province de Varese en Italie, Dante Stevenazzi est issu d’une famille honnête et laborieuse au sein de laquelle il s’est épanoui et a pu donner libre cours à sa passion de l’ordre, de la discipline, de l’uniforme et des armes. Dante était fait pour la Légion et la Légion était faite pour lui. Lorsqu’il rentre chez lui entre deux missions, il lui arrive de rencontrer ses anciens camarades de classe auxquels il conte ses aventures. « Pour les autres, c’était classique : métro-boulot-dodo ». Moi j’étais le seul expatrié et durant des heures mes copains étaient captivés par le récit des faits saillants ayant émaillé mes missions », raconte Dante Stevenazzi.

AACLE.31.03.23_4499.jpg

« Tant et si bien qu’un jour, un professeur de sophrologie, inspecteur d’académie, ayant déjà écrit neuf livres m’a proposé d’écrire un ouvrage biographique : j’ai dit « banco ! ».

AACLE.31.03.23.03bc5ecd7240.jpg

« J’ai écrit tous mes souvenirs, j’ai été aidé dans les corrections par l’académicien Jean-Noël Beverini, un homme formidable, et si j’ai pu éditer l’ouvrage c’est grâce à la pugnacité du lieutenant-colonel Constantin Lianos, président de l’AACLE, qui a mis toute sa volonté et celle de la grande famille de la Légion Etrangère pour finaliser l’opération et la mener à bien». 

Vendredi dernier dans les locaux du siège de la Légion Etrangère à Marseille Dante Stevenazzi a connu son jour de gloire et il a été chaleureusement applaudi par toute la famille de la Légion Etrangère réunie pour le lancement de son livre. « Dante, on ne le présente pas, on connait son personnage et l’on devine ce qui est écrit dans ce livre, a affirmé Jean-Noël Beverini, c’est un ouvrage de courage et de passion, le regard de Dante est perçant, insoutenable, sa vaillance implacable ». 

Dans la postface de son livre, le lieutenant-colonel Constantin Lianos ne tarit pas d’éloges sur celui qui le forma en 1974 à Corte au métier des armes tout en lui montrant qu’on peut fusiller du regard son interlocuteur : « le major Dante Stevenazzi est un homme d’action et un sous-officier supérieur de carrière  à titre étranger exemplaire, c’est un modèle pour les Légionnaires et un conseiller très écouté des sous-officiers et officiers de la Légion Etrangère et des retraités. Il a assuré avec brio toutes les fonctions que notre institution lui a confiées, atteignant sans faille tous les objectifs fixés. Dante est un homme de très grande qualité qui fait honneur au corps des sous-officiers de la Légion Etrangère ».

Dans la jungle amazonienne, l’adjudant Dante Stevenazzi est parti pour une mission de quarante quatre jours dans cinq pirogues de sept mètres chacune. Il était assis sur 150 kilos d’explosif pour faire exploser les troncs d’arbres qui paralysaient la progression de l’unité. Et il a sauvé un de ses hommes d’une mort certaine en abattant, à l’instinct, un serpent venimeux qui allait le piquer en plein marécage… » Aux confins de la terre, j’ai rempli ma mission dictée par la Légion », se contente de répondre modestement celui que Jean-Noël Beverini baptise : « l’irremplaçable Dante ».

Et le poète marseillais, avec sa verve habituelle, a pu donner libre cours à son immense talent avec ces vers admirables : « Jusqu’à l’épuisement au complet de mes forces », si j’avais en français, en anglais ou en morse, à résumer, major, en quelques simples mots cet homme que vous êtes à l’égal d’un héros, c’est cette phrase-là, du cœur et sans conteste, qui me vient à la bouche et qui, venue, y reste ».

Le public présent a témoigné directement son admiration sans bornes à cet enfant de la Légion devenu écrivain qui va publier cet ouvrage en Italie où il deviendra un best-seller. Mes respects, Major. Votre succès est mérité car c’est celui d’une vie exemplaire pour les militaires et pour les civils.

José D’Arrigo 

AACLE.31.03.23.-228f3d97b04a.jpg

AACLE.31.03.23.-9664-f640261d21f1.jpg

AACLE.31.03.23.452bbf4.jpg

AACLE-31.03.23.4507.jpg

 

AACLE.31.03.23_4506.jpg

 

AACLE.31.03.23.a3cba7.jpg

 

AACLE.31.03.23.b9476811.jpg

AACLE.31.03.23.c66815.jpg

AACLE.31.03.23.c1461140f414.jpg

AACLE.31.03.23.cafaeaaa0265.jpg

AACLE.31.03.23.d333f07c8f66.jpg

 

 

AACLE.31.03.23.1574d0b.jpg

AACLE.31.03.23.47db01626900.jpg

AACLE.31.03.23.58d7b.jpg

AACLE.31.03.23.SVZ-LNS.jpg

© Monsieur-Légionnaire
Apparu en premier sur https://monsieur-legionnaire.org le 31 mars 2023
 Firts appeared in https://monsieur-legionnaire.org on March 31th 2023
Respectez le travail des autres, au lieu de copier coller, mettez le lien SVP
Contact:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Monsieur-legionnaire.jpg
  • Vues: 2645