Les actualités de
Monsieur Légionnaire

E =mc2 , Conférence du 7 Mars 2020

 

Max de Reggi : une équation et de nombreux inconnus

Quand un directeur de recherche émérite, M. Max de Reggi, s’ingénie à présenter une équation (e = mc2) de renommée mondiale à des béotiens pour qui les mathématiques ne sont que de l’algèbre, il y a toujours des moments où le silence s’instaure comme si soudain la conférence se perdait dans les interstices sidérants de l’incompréhension. Le professeur Max de Reggi, membre éminent du centre national de la recherche scientifique et qui cumule les expériences les plus éclectiques en matière scientifique et médicale, n’est évidemment pas en cause. Je fais simplement allusion à certains membres du public habituel de l’association nationale des anciens combattants de la Légion Etrangère qui ont pu être parfois dépassés par les explications mathématiques ou scientifiques de très haut niveau de M. De Reggi.

Je fais moi-même partie de ces cuistres qui ne se souviennent même pas du théorème d’Euclide et se rangent parmi les nombreux inconnus lorsqu’on leur dévoile les secrets de l’équation la plus célèbre du monde, celle qui a permis « la plus grande avancée scientifique de tous les temps » : e = mc2. Je prie donc ce brillant professeur d’excuser par avance mes approximations dans la relation de sa conférence.

Cette équation attribuée à Einstein est apparue en réalité en 1900 avec le mathématicien Henri Poincaré qui en serait le véritable auteur. Albert Einstein aurait surtout profité selon lui des lumières de son épouse physicienne Mileva Maric qui a créé la fameuse théorie de la relativité. Le physicien allemand aurait présenté sa théorie devant les sociétés savantes de l’époque en accaparant un mérite qu’il n’a jamais partagé avec son épouse, tenue à distance après son divorce. Einstein a obtenu le prix Nobel en 1921, elle n’a jamais été récompensée.

Pour dire les choses simplement, cette équation établit une équivalence entre la matière et l’énergie. Un corps massif est soumis à une force quand il est placé dans un champ gravitationnel. La lettre « c » représente la vitesse de la lumière, soit 300 000 kilomètres/seconde. La lettre « e » définit l’énergie en joules et la lettre « m » la masse. « La matière, explique le professeur, est une forme d’énergie comme les autres, elle peut être convertie en énergie et réciproquement ».

20200307ML5491

Le professeur De Reggi a pris l’exemple de l’uranium 235 et de sa composition en neutrons,  protons et électrons. Il a évoqué la fission de l’uranium 235 et la naissance de ses composés : le strontium et le xénon, expérience réalisée par Otto Hahn et Lise Meitner, l’Autrichienne juive contrainte à l’exil par Hitler : « c’est elle qui a compris qu’en bombardant l’uranium 235 avec des neutrons, on obtenait du baryum », a révélé le professeur. Puis ce fut la découverte des réactions en chaîne de cette fission de l’atome par Enrico Fermi et la création de la redoutable bombe atomique qui a fait tant de ravages à Hiroshima au Japon, par brûlures et irradiations.

La conclusion de ces scientifiques est simple : la matière n’est qu’une forme concentrée d’énergie. Nous sommes constitués de particules qui véhiculent une énergie qui est responsable de notre perception du monde. « Lorsque je touche la table, dit M. de Reggi, les atomes de ma main touchent les atomes de la table et dictent à mon cerveau le signal : ne va pas plus loin ».

Une discussion s’est ensuivie, conduite par le lieutenant-colonel Lianos, président de l’association nationale des anciens combattants de la légion étrangère, qui a donné la parole à tous les participants de la nombreuse assemblée présente. Le professeur De Reggi a répondu à chaque interrogation avec patience et il a partagé l’apéritif qui a conclu dans la bonne humeur ce bel après-midi culturel animé par les chants de tradition du major Dante Stevenazzi.                                           

José D'Arrigo, rédacteur en chef du Méridional numérique.  
****

Samedi 7 mars 2020                                                           Centre Trioulet

Célébration par l’ANACLE  des Anniversaires : 

Lieutenant-Colonel et président Constantin LIANOS

Major Dante STEVENAZZI

Marie-Jo BOULANGER

Jean-Pierre DUBARRY

Nous sommes  tous venus en cet après-midi

Pour vous fêter, Major, Dante Stevenazzi

Et vous aussi, tous deux, Marie-Jo Boulanger,

Jean-Pierre Dubarry : nos vœux à partager

Avec celui qui tient en mains les destinées

De l’ANACLE fondée pour unir et donner.

Constantin Lianos, faut-il donc le nommer

Ce colonel Légion, engagé étranger !

Quel meilleur mois que Mars pour des anniversaires,

S’il s’agit de fêter celui de légionnaires !

Mars, le grand dieu romain et le dieu de la guerre,

Jeune, fougueux, vainqueur et fils de Jupiter. 

Au delà, sachez-le, de vos nobles personnes,

Nous admirons en vous cette Valeur qui donne

À l’homme sa grandeur, son courage et l’honneur

S’il faut, jusqu’à mourir, droit, debout et sans peur.  

Vive donc la Légion, au fanion claquant haut,

Qui, de simples mortels, sait faire des héros.

Jean-Noël BEVERINI Marseille, le 7 Mars 2020  

****

Emc2.jpg

Lien intéressant 

Organisation et montage de l'activité :

10 H 00 : rendez-vous pour le Président, Mme Angela LAVERGNE, Cne Jean-Paul GIORGI, Ltn Gilles CHAMPROUX, Caporaux-chef Vincenzo ROMANO et Monsieur Max de REGGI.

Mise en place de la brocante au rez-de-chaussée (dernère séance)

Mise en place de la salle en amphithéâtre de la salle supérieure.

Préparation de tables pour le cocktail

14 H 00 : Ouverture du siège, filtarge, contrôle des inscriptions :  (Cne JP GIORGI et Ltn CHAMPROUX ) 

14 H 30 : Début de la séance des chants de tradition dirgigée par le Major STEVENAZZI;

15 H 30 - 16 H 30 : Conférence donnée par M. Max de REGGI.

16 H 30 - 17 H 00 : Brocante avec Madame Patricia GOMEZ-BASQUEZ (dernier jour) tous les livres restants seronts offerts au Centre Culturel du Trioulet, seuls les livres militaires et d'histoire militaire qui seront laissés sur la bibliothèque à roulette de notre association. 

17 H 00 : Cocktail et fête d'anniversaire de : Major STEVENAZZI, M. Jean-Pierre DUBARRY, Mme Marie-Jo BOULANGER et de votre serviteur !

18 H 00 : Début de démontage et remise à l'etat initial de la salle avec les personnes déjà citées et les volontaires.

Tenue : AACLE, barette de décoration ou civile. Une minute de silence sera obsérvée à la mémoire de nos morts depuis la dernière activité, suivie du chant "Le Boudin"  

Dispostions particulières : Compte tenu du plan de lutte contre le Coronavirus, on ne sera pas les mains ni d'embrassades. 

ssacoronavirus

Nous éviterons de se serrer la main et de s’embrasser jusqu’à nouvelle ordre.

Les Dames, feront comme d'habitude : un salé ou un sucré de leur choix. 

Je vous remercie pour votre attention.

Lcl Constantin LIANOS, Président de l'AACLE  

Monsieur-legionnaire.jpg

  • Vues: 4449
MONSIEUR LÉGIONNAIRE
Centre Culturel du Trioulet
36, rue Aviateur Le Brix 13009 Marseille - FRANCE