Les actualités de
Monsieur Légionnaire

  • Accueil
  • NOTRE ACTUALITÉ
  • Culture
  • Compte rendu de la visioconférence du 2 Octobre 2021 à 10 H 30  «Et la Levêche souffla sur l'Oranie...Mémoires d'un résistant de l'Algérie Française»

Compte rendu de la visioconférence du 2 Octobre 2021 à 10 H 30  «Et la Levêche souffla sur l'Oranie...Mémoires d'un résistant de l'Algérie Française»

211002 Visioconference Et laleveche souffla sur l Oranie

2021 10 02 Constantin LIANOS

2021 10 02 GUILLEM Regis

 2021 10 02 Patricia Gomez Basquez

2021 10 02 10.36.34 Et la Leveche souffla sur l Oranie

 2021 10 02 Frederic BENOLIEL

2021 10 02 Nicola AUDIER 

2021 10 02ROMANO Vincenzo

2021 10 02 Pierre GODICHEAU

2021 10 02 Michel BOTALLA

2021 10 02 Benjamin DUPAL

2021 10 02 GILLET Charles

2021 10 02 Claude Fernand LAGACHE

2021 10 02 10.42.07 Et la Leveche souffla surl Oranie

 

2021 10 02 11.04.35 Constantin LIANOS

2021 10 02 notre academicien

Commissaire en chef Jean-Noël BEVERINI, membre de l'ANACLE, «Commission culture» 

Compte rendu sur la visioconférence « ET LA LEVÊCHE SOUFFLA SUR L’ORANIE »

Ce 2 octobre 2021, le lieutenant-colonel Constantin Lianos, président de l’ANACLE (Association Nationale des Anciens Combattants de la Légion Étrangère) présentait une conférence de Régis Guillem intitulée :

« Et la Levêche souffla sur l’Oranie »

Quel magnifique titre ! Cependant le non-initié était en droit de se poser deux questions :

  • Quid de la Levêche ?
  • Quid du conférencier, Régis Guillem ?

Vent du désert, sec et étouffant, la Levêche souffle effectivement sur l’Oranie, à savoir l’Ouest algérien. Rassurons-nous tout de suite, la conférence n’eut rien ni de sec, ni d’étouffant mais, bien au contraire, captiva l’auditoire pendant plus de deux heures. 

Quant au conférencier, Régis Guillem, l’homme apparaît à l’écran, visage et regard francs, chemise blanche à pattes d’épaules, rayonnages de livres sur sa gauche. Rien d’étonnant, le conférencier est aussi écrivain. Il a précisément publié un ouvrage sous le titre de sa conférence, augmenté du sous-titre :

« Mémoires d’un résistant de l’Algérie Française »

Quand on apprend que l’auteur est un ancien membre actif de l’OAS (Organisation de l’Armée Secrète), on se demande si le vent qui va souffler sur la conférence ne risque pas de provoquer une tempête ?

Rien de tel. Deux heures de présentation, d’explications, de conviction, de pondération, de retenue, d’émotion, d’Histoire et de passion, tout simplement. 

Un  engagement

Pourquoi Régis Guillem a t-il fait ce choix en janvier 1960, il était tout jeune, de rejoindre et d’animer cette Organisation de résistance à l’abandon de l’Algérie française ? Le moment est lourd d’émotion. Présent à Mostaganem, j’apprends avec un ami qu’un attentat vient d’être commis dans un établissement appelé « Cirque de Monte Carlo ». Nous nous y rendons précipitamment. Mon camarade sait que sa fiancée est allée à ce spectacle. Il la cherche. Il la recherche. Il la retrouve enfin. … Sans jambes. Elle n’a plus de jambes. 

Silence.

Nous nous sommes dits : «Cela ne peut plus durer».

Nous avons décidé de réagir. Les commandos ont été formés, à Alger, à partir d’avril 1961.

…  Christian avait 22 ans. Il a posé la première bombe. Au moment de la faire exploser, il aperçoit une jeune maman avec son enfant. Il tente de désamorcer son engin. C’est lui qui explose. Tout cela ne se sait pas parce que tout est occulté.

Et le conférencier de retracer l’histoire de l’Algérie. Depuis Rome, Byzance … Tous ces conquérants, mis à part Rome qui a tracé des milliers de kilomètres de routes, aucun durant mille ans ne sut, ni ne voulut mettre en valeur cette terre. Aucun. Lorsque la France met le pied en Algérie (le « pied noir », terme que refuse notre conférencier en raison de son caractère péjoratif), dès 1830, elle seule a à cœur de faire de ce pays un pays prospère. Les « aïeux » 

avaient défriché ces terres souvent infestées, que personne auparavant n’avait mises en valeur. Ces français d’alors considéraient, à juste titre, cette terre comme la leur. D’autant que cette terre était devenue Département français. (Maroc et Tunisie n’étant que Protectorats).

 Un abandon

En 1959, de Gaulle, arrivé au pouvoir grâce à l’armée d’Algérie, pense Auto Détermination. Les français d’Algérie pensent Trahison. Promesses non tenues. L’OAS devient le dernier espoir de l’Algérie française. 

L’Organisation est créée à Madrid le 1° février 1961. Les trois lettres O. A. S. apparaissent sur les murs d’Alger. Le FLN ne saurait être considéré comme le seul interlocuteur. Il convient de contrer les Accords de 1962.

Les généraux Challe, Salan, Jouhaud, et Zeller décident du Putsch. Ils se sont illustrés sur les champs de bataille de l’Indochine. Les officiers qui les suivent sont la crème de l ‘Armée française …

Le ton est posé, réfléchi, sans excès, sans passion. Avec conviction. Simplement.

Oui, l’Organisation s’est élevée contre le pouvoir gaulliste de l’époque. Mais de « L ‘Algérie française » nous étions passés à « L’Algérie algérienne ». En 1960 la guerre était gagnée ; il n’y avait plus de rebelles sur le terrain. Mais il fallait traquer l’OAS. Cette guerre devenait une guerre Franco-Française. 

Les conséquences d’hier pour aujourd’hui et demain

Les conséquences ont été, sont et seront toujours lourdes. Des fractures ont été créées entre français et entre deux peuples. Chacun aujourd’hui a le droit d’avoir son « ressenti » selon sa propre perception des événements et de se forger son opinion.

À chacun de répondre ; les questions ont été remarquablement posées par le conférencier. Telle est, à l’unanimité, l’opinion de tous les participants.

Dernière information. J’oubliai de vous dire : Régis Guillem a été arrêté et emprisonné le 19 juin 1962. Il s’est ensuite engagé dans la Légion étrangère. Il servit avec honneur. 

Soixante ans après tout cela, la Levêche n’a pas balayé ses idées, ni étouffé ses convictions. Ce vent souffle toujours, un vent de liberté pour qu’aujourd’hui et demain vive la France.

À Marseille, le 4 octobre 2021

Propos recueillis parJean-Noël Beverini 

***

Chers amis,

un grand merci pour votre participation à cette visioconférence ce samedi matin, les questions furent nombreuses et les réponses de Régis ont été à la hauteur de nos attentes ! Nous avons dépassé de 75 minutes le timing ! Et pourtant, nous n'avons pas vu le temps passer !

Merci au Général Jean-Paul ANDREOLI pour son intervention et au Colonel Jean-Jacques DOUCET pour sa brillante et emouvante coclusion.

Le Commissaire en chef Jean-Noël BEVERINI (notre académicien) a pris des nombreuses notes pour faire son compte rendu écrit, il a mis par écrit les propos receuillis de manière humble comme il sait le faire. L'émotion était au rendez-vous et ce par deux fois; en écoutant Régis le 2 octobre puis le 4 octobre en lisant le compte rendu de Jean-Noël.

Couverture photo : La couverture photo a été assurée par les  Lcl Christian Sabatier, Bernard Meyran et Constantin LIANOS.

Cette visio-conférence a été  enregistrée en audio uniquement pour les membres malades ou hospitalisés à jour avec l'AACLE ou ANACLE. Il sera envoyé donc seulement aux membres de l'AACLE et ANACLE dès samedi 2 octobre soir.

Lien d'un diaporama exceptionnel (à télécharger)

Ainsi qu'en PDF en lecture directe  

Commentaires :

Le 3 oct. 2021 à 17:00, Benjamin GK Dupal (membre à vie de l'ANACLE); a écrit :
Bonjour,
Merci pour l'excellente visioconférence d'hier - et très chouette de tous vous retrouver également.Avec la situation contraignante de Singapour nous allons rester encore quelques mois en Europe. J'espère avoir l'occasion de vous rendre visite à un moment à Marseille. Je souhaiterais acheter quelques exemplaires du livre de Monsieur Régis Guillem, pour moi-même mais également pour mon père qui a vécu en Algérie dans les années 60, travaillant à l'époque pour la CFPA (Compagnie Française des Pétroles - Algérie) au Sahara ainsi que pour deux amis proches, fils de 'pieds-noirs' ou plutôt de "Français d'Algérie". 
Pourriez-vous s'il vous plaît me transmettre les coordonnées de Mr. Guillem afin que je puisse voir cela avec lui.
En vous remerciant par avance et en vous souhaitant un bon dimanche.
Je vous prie de bien vouloir agréer, mon Colonel, mes sincères et respectueuses salutations,
Benjamin Dupal
***
Prix de l'ouvrage pour les membres de l'AACLE et ANACLE :
il est vendu normalement 30 € incluant le prix du port en "suivi" qui est tout de même de 9€12 (la poste ne risque pas de faire faillite!).
Pour tous le adhérents (à condition qu'ils le précisent) le prix de ce livre sera à 25 € incluant toujours le prix du port.
Les acquéreurs doivent donner quelques renseignements sur leur passé et grade afin de leur mettre une dédicace personnalisée.
Adresse: Mr. Régis GUILLEM - 10 rue Jacques Cartier - Villa Plein Soleil - 17200 ROYAN
Lcl Constantin LIANOS

Texte et photo © tous droits réservés à Monsieur-Légionnaire

Appeared first in https://monsieur-legionnaire.org inOctober 2 2021

Respectez le travail des autres, au lieu de copier coller, mettez le lien SVP. 

Contact:  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  Monsieur-legionnaire.jpg

  • Vues: 1919
Pour nous écrire: 317, Avenue du Prado -13008 Marseille -Fr. Sinon, par courriel via contactLcl Constantin LIANOS