Les actualités de
Monsieur Légionnaire

11 Novembre 2019 à Marseille

 Commémoration de l'Armistice du 11 Novembre 1918 dans les 9ème et 10ème arrondissements de Marseille;

C'est à 8 H 45 que nous nous sommes rendus au Monument au Morts de Sormiou, (Boulverd Vaucanson) pour la première cérémonie de ce 11 Novembre sous une pluie fine et presque agréable aux regards des souffrances qu'ont endurés nos poilus.

Le message de Monsieur Lionel ROYER - PERREAUT, Maire du 9ème et 10ème arrondissements nous a saisi au fond du cœur.

Après premier dépôt de gerbes nous nous sommes déplacés par des voies différentes compte tenu des travaux, nous nous sommes retrouvés à 9 H 15 au cimetière de Mazargues, puis, à 10 H 00 au Monument aux Morts de Sainte Marguerite (Place Vauthier) puis pour 10 H 45 au Monument aux Morts de Saint- Loup (10ème) et enfin à 11 H 30 nous nous sommes retrouvés comme tous les ans pour la 21ème fois devant au Monument aux morts de la Timone (10ème) Place Valentin Pignol.

Ce dernier lieu est pour nous Légionnaires plus qu'un Monument aux Morts, C'est aussi le lieu d'une rencontre insolite avec une petite fille de Légionnaire qui est devenue par la suite l'assistante du Président de l'AACLEM et la trésorière de notre association. 

Fidèle à la tradition depuis plus de 40 ans Patricia GOMEZ-BASQUEZ arbore depuis 6 ans les insignes de l'AACLEMP au grand bonheur de ses administrés ! 

Discours de Monsieur Lionel ROYER-PERREAUT, Maire des 9/10, Député suppléant des Bouches du Rhône

Mes chers concitoyens, 

Le 11 Novembre 1918 à 11 heures il y a 101 ans les cloches des églises sonnent à la volée pour annoncer l'armistice. 

Au fond dans les tranchées les clairons retentissent et sonnent le cessez-le-feu, "La Marseillaise" jaillit à plein poumons. 

En effet, ce 11 Novembre à 5 h 15 du matin au milieu de la forêt de Compiègne au carrefour de Rethondes l'armistice a été signé dans le wagon spécial du Généralissime FOCH.

Un armistice qui met fin à quatre longues et terribles années de combats meurtriers. 

Il faudra pourtant attendre la conférence de de Paix de Paris de 1919 et la signature du traité de Versailles le 28 Juin de la même année pour acter officiellement la fin de la Première guerre mondiale. 

Une fin de guerre qui marquait aussi un nouvel espoir pour la France avec la libération des prisonniers et le retour des réfugiés mais surtout le retour de l'Alsace et de la Lorraine dans la ère patrie après l'humiliation de 1870.

Ainsi donc après 52 longs mois de combats, le bilan est terrifiant, 8 millions d'hommes engagés dans les combats, 1 million quatre cent mille morts, des millions de blessés, de mutilés mais aussi de veuves et des orphelins par centaines de milliers. 

Pendant près de quatre années de guerre les femmes ont joué un rôle essentiel, ce sont elles qui ont entretenu le feu des foyers et fait vivre le pays quand les hommes étaient au front.

Les Poilus étaient venus de toutes les Provinces Françaises, de tout l'Empire, d'Afrique, d'Indochine mais aussi d'Australie, d'Inde et des Etats Unis d'Amérique.

Les troupes Marseillaises et Provençales sont elles mobilisées au sein du 15 Corps d'armée et feront leurs premières armes lors de la bataille de Lorraine.

Dans les tranchées de l'Argonne et de la Somme, sur les champs de batailles de la Marne et de la Meuse comme à Verdun le quotidien des combattants est fait de boue, de larmes et de sang.

Les noms de tous ces héros sont gravés dans les cimetières et sur les monuments aux morts véritables lieux Militaires de mémoire.

Aujourd'hui, après la disparition du dernier poilu, Lazare Ponticelli, il y a 11 ans nous célébrons l'anniversaire de l'armistice de 1918 mais nous rendons aussi hommage à tous les morts pour la France. 

Gardons en mémoire éternellement le souvenir de leur sacrifice et de leur héroïsme.

Vive la France !

(Propos recueillis par le Lieutenant-colonel Constantin LIANOS)

 

 

M. Egon HOLODRF et le Lcl Constantin LIANOS

Ce qui n'est pas donné est perdu.

Depuis des nombreuses années l'AACLEM assure les quêtes annuelles au profit de l'Œuvre de Bleuet de France

Constantin LIANOS 

  • Vues: 458
MONSIEUR LÉGIONNAIRE
Centre Culturel du Trioulet
36, rue Aviateur Le Brix 13009 Marseille - FRANCE