Les actualités de
Monsieur Légionnaire

« La France est en danger » compte rendu de la visioconférence du Colonel Jean-Jacques Doucet

Compte rendu de la visio-conférence du 13 novembre 2021 avec le thème «Les Lames ensanglantées de l'islam» par le Colonel Jean-Jacques DOUCET, (membre à vie de l'AACLE), intervenant de Montpellier.

211113 Visio conference ML AACLE ANACLE

Colonel Jean-Jacques Doucet : «la France est en danger»

Le colonel Jean-Jacques Doucet se méfie de la fraude des mots. Chacun sait, par exemple, que l’acrophobie c’est la peur du vide, l’agoraphobie, c’est la peur des places publiques et de la foule, la claustrophobie, c’est la peur des espaces confinés et des lieux clos, mais nul ne sait que l’islamophobie, ce n’est pas la haine de l’Islam comme le clament sur tous les toits les médias. L’islamophobie, c’est la peur de l’Islam. Une peur nourrie par les nombreux attentats islamistes qui ont fait des centaines de morts et de blessés au cours des dernières années en France.

«La peur est toujours salutaire, explique le colonel Doucet, si l’on n’a pas peur du danger, on se fait tuer tout de suite…»

2021 11 13 11.19.59 visio conference

De même, le colonel Doucet, ancien commandant en second du deuxième régiment étranger de parachutistes et de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure, ne fait aucune différence entre « islam» et «Islamisme». Pour lui, comme pour Eric Zemmour, il n’y a entre ces deux notions qu’une différence de degré et non une différence de nature, même s’il a été contredit sur ce point par Maître Nicolas Audier (intervenant du Vietnam) qui a insisté sur le fait que de nombreux musulmans dans le monde étaient eux-mêmes victimes de l’islamisme.

Le grand mérite du colonel Doucet est d’avoir su rester «factuel». Il a fondé les arguments de son livre, intitulé «les lames ensanglantées de l’Islam» sur une analyse rigoureuse du Coran, le livre sacré de la religion musulmane. Il y a découvert des versets « colériques » et vindicatifs qui permettent les meurtres et les tueries des chrétiens, des juifs et des mécréants. 

Le colonel Doucet a su lui-même tempérer son propos sur les atrocités commises dans le monde par les fanatiques de l’Islam en rappelant la tragédie des 100 000 harkis, soldats musulmans qui ont magnifiquement servi la France avant d’être abandonnés, suppliciés et exterminés par le Front de Libération Nationale en Algérie. Il  a rappelé les combats exemplaires des tirailleurs africains contre le communisme et le nazisme ainsi que la collaboration des Touaregs avec l’armée française en Afrique.

En revanche, le colonel Doucet n’a pas mâché ses mots pour stigmatiser les sourates meurtrières du Coran qui prônent ouvertement le terrorisme, les supplices, les massacres, les pillages, la ruse (Tacchya), le butin, l’esclavage des femmes et la «soumission», signification du mot «Islam». Il a également condamné avec fermeté les dirigeants français qui ferment les yeux et font les autruches depuis trop longtemps sur les méfaits de fanatiques désireux de faire plier la civilisation occidentale par esprit de revanche historique.

Pourquoi un tel aveuglement volontaire ? «L’Islam de France est une machination politique destinée à nous circonvenir et à nous faire croire que tous les arrangements sont possibles», prévient le colonel Doucet qui a appelé l’attention sur «l’extrême importance» des prochaines élections présidentielles en avril 2022 puisqu’il y va du salut pur et simple de la nation française.

Le colonel Doucet, invité samedi 13 novembre 2021 à s’exprimer en visioconférence par le lieutenant-colonel Constantin Lianos, président de l’association nationale des anciens combattants de la Légion Etrangère, a rappelé les huit siècles de colonisation de l’Europe par les musulmans, de 711 jusqu’en 1492 et sa renaissance spectaculaire à Sarajevo en 1993. Le défaitisme et l’esprit de Munich ne sont plus de mise aujourd’hui car un danger imminent guette la France : celui de sa disparition.

«C’est un destin fatal qui nous tombe dessus, a dit le colonel Doucet, notre pays est en voie d’être soumis à l’Islam». «Nous suivons un cheminement qui nous mène à l’abandon de nous-mêmes et à notre propre anéantissement quand nous refusons de considérer attentivement les versets colériques de l’Islam», écrit le colonel Doucet. Il est vrai que les fanatiques nous ont maintes fois avertis, mais nous faisons semblant de ne pas entendre : «nous gagnerons par vos lois et nous vous soumettrons par nos lois», menacent-ils. Comme le craignait Ernst Wiecaert : «il avait fermé les yeux pour ne pas voir le mal sur cette terre et c’était ainsi que le mal l’avait trouvé : sans défense»…

Une renaissance de la France est-elle encore possible ou faudra-t-il se résoudre à une guerre civile contre les fanatiques qui ont juré notre perte ? Il faut croire à un apaisement possible. Car la France n’a pas dit son dernier mot. Il est temps de se souvenir de l’avertissement du père Charles de Foucauld, assassiné en 1916 en Algérie : « tant qu’ils seront musulmans, ils ne seront jamais Français. Ils attendent, plus ou moins patiemment, le jour du Mehdi et ils soumettront la France ».

José D’Arrigo

Merci au Colonel Jean-Jacques DOUCET pour cet éclairage et à José D'ARRIGO pour son fidèle compte rendu; prècis et concis. Le débat a été très intéressant ! 

Merci à tous les participants et en particulier à Mr Fréderic BENOLIEL, notre délégué au Japon, Me Nicolas AUDIER délugé au Vietnam, Dr Stephane SEMENOV, résidant à Moscou. Mecri à nos photographes Lcl Christian SABATIER et Lcl Bernard MEYRAN. 

Voici quelaus liens :

Diaporama réalisé par le Lcl Christian Sabatier

- Présentation en texte brut  en pdf 

- pour commander le ivre à la Fnac

Fleche 2Prochaine visioconférebce : 27 Novembre 2021 à 10 h 30 (Heure de Paris) : «Le point de situation au Liban»par Maître Michaël LABAKY,Avocat a la Cour inscrit au Barreau de Beyrouth.

Lcl Constantin LIANOS, Président-fondateur de Monsieur Legionnaire, de l'AACLE et ANACLE et leurs réseaux

  • Vues: 1155
Pour nous contacter par courriel allez dans contact, en cas d'urgence, mettez dans votre message votre numéro de téléphone. Constantin LIANOS, Président-fondateur.